mardi 15 novembre 2011

EUROPE 1 dénonce les banques hors la loi. Le combat de l’APLOMB commence à être médiatisé.


Jusqu’à présent, les médias n’avaient comme référence que l’AFUB. Celle-ci ne parlait que d’abus des banques en matière de tarification. Jamais elle n’a fait la démonstration juridique comme nous le faisons de l’illégalité dans laquelle se vautre le système bancaire.

Or, en la matière, il est totalement inutile de protester, de défiler avec des petites pancartes et avec son petit poing levé. L’APLOMB n’a jamais manifesté car c’est inutile et ça dessert notre cause.

Il n’y a qu’une action valable : porter plainte.

L’article d’EUROPE 1, s’il commence bien, en déclarant les banques hors la loi, finit très mal, en interrogeant l’AFUB.

Celle-ci préconise une limitation des frais d’intervention. Le gouvernement pourrait « plafonner » ces frais.

Cette mesure ferait oublier que les frais sont déjà plafonnés, par le seuil de l’usure. Au-delà, c’est un délit.

J’en appelle donc à l’AFUB de s’abstenir de telles propositions qui seront utilisées contre les usagers, comme l’invention des « médiateurs », et je leur demande de s’interdire toute négociation avec le système bancaire.

Le fait de négocier avec les banques est une reconnaissance que cette corporation fait partie de la communauté économique nationale. Toutes leurs actions prouvent le contraire.

LA LOI N’EST PAS NEGOCIABLE !

1 commentaire:

  1. Mais c'est quoi cette association de consommateur
    plafonner les frais!!!! illégalement perçu mais ils sont grave ou quoi ...
    Gerard je crois que tu doit leur expliquer l’illégalité de ces prélèvement.
    P***** ca bouffe tous ca....

    RépondreSupprimer