samedi 14 janvier 2012

La perte du triple A pour les nuls.


Ah ah, rire, c'est tout ce qu'il nous reste. Le Président rappelle la parole du Général: "la politique ne se fait point à la corbeille", évoquant ainsi le bon Jean de la Fontaine.

Certain renard gascon, d'autres disent normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Un triple A apparemment ,
Et couverts d'une peau vermeille.
Le galant en eut fait volontiers un repas;
Mais comme il n'y pouvait point l'atteindre:
«Il est inutile, et bons pour des Allemands.»
Fit-il pas mieux que de se plaindre?


Triple A pour les triples buses. Mais au fait, pourquoi cette notation suspecte a été créée, dans quel but l'a-t-on retirée.

Tout le monde connaît la loi scélérate de 1973 promulguée par Georges Pompidou, ci-devant président de banque puis d'une République.

Il oukaza que l'Etat ne pouvait plus emprunter à sa banque centrale, donc à lui-même.
Et qu'il fallait donc avoir recours à une banque privée assurément.

La banque en question, devant cette demande et n'ayant point les fonds, va les emprunter... à la susdite banque centrale à un taux de l'ordre de 1%.

Puis les prête à l'Etat au taux de 3%.

3% si l'Etat est solvable. Et comment le savoir ? En créant des notations. Triple A, c'est à 3%

Et comme les banques veulent gagner toujours plus, elles poussent l'agence de notation à dégrader la note. AA seulement.

Le note étant dégradée, ça justifie pour la Banque un prêt à 6% au lieu de 3%. Etant entendu qu'elle emprunte toujours à ce pays à 1%.

Et les citoyens de ce pays vont travailler encore plus pour payer ces banques qui, par ailleurs, les ponctionnent directement de frais dantesques.

2 commentaires:

  1. très bon post,je peut en témoigné je me retrouve en interdit bancaire,un dossier de surendettement sur les bras tout sa pour avoir voulu lutter contre ma banque,j'ais réclamé des remboursement de commission d'intervention sa a été fait,mais moins d'une semaine plus tard on me convoque pour m’apprendre qu'il est oblige de rejeté un chèque donc interdit bancaire,par dégoût il on profite pour me faire signe des papier pour que mes créanciers ne puisse plus ses prélevés je passerais sous silence le non de ma banque il mon menace de porte plainte contre moi pour diffamation

    RépondreSupprimer
  2. Les banques menacent toujours si l'on porte plainte. Pourtant, demander l'arbitrage de la justice est un droit. C'est pour cela qu'il ne faut jamais céder aux délinquants bancaires qui veulent nous intimider.

    RépondreSupprimer