samedi 7 janvier 2012

Les candidats à la présidentielle commencent à prendre au sérieux le message de l'APLOMB.


Les candidats à la présidentielle commencent à prendre au sérieux le message de l'APLOMB.
Nous sommes invités à une réunion de travail au siège d'un grand parti politique le 19 janvier.

Nous sommes également invités à participer à une réunion le 2 février à l'Assemblée Nationale.

En effet, les candidats rivalisent de grands mots abstraits tels que solidarité, développement, défis à relever, intégration, fraternité, compétitivité, rêve, amour, lutte contre le chômage, contre les inégalités, contre la discrimination, contre la violence, pour la justice.

Mais aucun ne parle concrètement de mesures qui intéressent chacun d'entre nous dans l'amélioration de son quotidien.

Si nous réussissons à imposer l'égalité de tous devant la loi, et la suppression des privilèges des banques, en quoi cela concerne le peuple ?

Si je prends la moyenne des dossiers sur Excel, ce serait:

Une prime de 2.252 euros pour chacun.

Une augmentation moyenne du pouvoir d'achat de l'ordre de 198 euros.

Un ballon d'oxygène dans la trésorerie des petites entreprises de l'ordre de 8.530 euros.

Une trésorerie supplémentaire équivalente à 1.420 euros mensuels.

Conséquences:

Relance de la consommation des ménages, augmentation du chiffre d'affaire des entreprises, investissements et embauches, versement de TVA et de cotisations sociales.

Si un candidat à la présidentielle sortait ces arguments,on appellerait tout de suite le SAMU.

Et pourtant, ces chiffres sont exacts, chacun peut d'ailleurs les vérifier sur son propre cas.

Il n'est pas besoin d'aucune loi nouvelle. Il suffit d'imposer aux banques l'application des textes du code de la consommation et du code monétaire et financier.

Jusqu'à présent, seuls Cheminade et Dupont Aignan ont intégré notre message. Seulement, ils sont plutôt en fond de grille.

Rien a espérer des deux qui sont en pôle, SM et CM, mais c'est un candidat qui est sur la seconde ligne qui s'intéresse à notre discours.

A l'APLOMB, nous n'avons pas déposé de brevet et chacun peut faire siennes de nos propositions. Par contre, j'ai déjà été corrompu avec du St Nectaire fermier et du saucisson de montagne. A chacun ses faiblesses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire