jeudi 8 mars 2012

Comment l’écureuil s’est fait enfler de 2 millions et demi.


Nouvelle affaire à Nîmes concernant la Caisse d’Épargne, là où est l’écureuil.

D’ordinaire, le personnel est très minutieux pour vous accorder un découvert de 150 euros. Il va étudier des heures votre dossier pour payer une écriture de 25 euros, en se payant lui-même au passage de 35 euros.

Et ce même personnel, avec des fausses factures et des faux devis a débloqué 2,5 millions d’euros à une « professionnelle » de l’escroquerie. Bien sûr, aucune vérification, pas un coup de fil à l’entrepreneur. Il aurait juste fallu vérifier les informations sur internet.

Mais non, la personne a pu repartir avec les fonds.

L’article du journal parle d’escroquerie hautement sophistiquée. Ce n’était pas sophistiqué du tout, c’était même très simple à mettre en place. Il a suffit pour la personne d’avoir une imprimante à 4 sous et de manier le copier/coller dans Paint

Bref, c’est encore 2,5 millions qu’il faudra récupérer sur les petits clients.


Référence : article du Midi Libre du 8 mars 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire