lundi 5 mars 2012

Le Crédit du Nord prépare ses charrettes de licenciement pour « insuffisance professionnelle ».


Dans la perspective probable d’une prochaine absorption du réseau Crédit du Nord par la Société Générale, et pour alléger la charge financière des primes de licenciement, le Crédit du Nord dégraisse au maximum en licenciant pour faute, notamment « insuffisance professionnelle ».

Voici le copié/collé sur site de la CFDT du Crédit du Nord qui a alerté l’APLOMB à ce sujet.


Cette information importante (de la CFDT de la région "Provinces du Nord" du Crédit du Nord) a pour objet de sensibiliser les salariés de l’entreprise sur un phénomène récent dans cette région : la tentative de développer les licenciements pour motif d’insuffisance professionnelle en s’appuyant sur l’article 26 de la convention collective de la banque (Association française des banques).

Avis de tempête aux Provinces du Nord car cela n’arrive pas qu’aux autres !!!
Notre direction n’hésite plus à actionner ce type de licenciement en invoquant l’absence de résultats commerciaux ou le non respect des procédures administratives ou concernant le traitement des risques...
Depuis plusieurs mois, nous recensons une augmentation de ces pratiques dans notre régions, comme dans la région "Nord Métropole" et dans plusieurs de nos filiales (notamment la banque Tarneaud), à l’instar de ce qui se fait à la Société Générale et dans d’autres banques peu soucieuses de respecter les salariés.
C’est ce qu’aurait laissé entendre le Directeur des relations sociales lors d’une séance de négociation nationale en expliquant que ce phénomène est lié à une arrivée massive de jeunes embauchés.
Ndlr du site : ledit Directeur a démenti avoir tenu de tels propos. Nul doute que les DRH de régions et de filiales vont donc se tenir dorénavant à carreaux !
Est-ce une politique dictée par notre maison mère ou une manière drastique pour réduire les effectifs sur certains métiers ?
Les métiers les plus touchés sont : les chargés de clientèle particuliers, professionnels.
Jeunes embauchés d’un autre réseau bancaire ou BAC+5 !!! Oui, c’est vous qui êtes au bout du fusil !!!
De manière générale, la direction profite du moindre écart de procédure pour se débarrasser des salariés qui coûtent cher (ou non) à l’entreprise, dans une période de réduction de frais généraux.
Tous les moyens sont bons pour réaliser des économies !!! Tout bénef pour l’entreprise !
Licencier un salarié qui a peu d’ancienneté, c’est du pain béni, ça ne coûte que quelques miettes à la direction.
Attention...quand on veut trouver une faute, on trouve toujours, surtout dans notre métier !!!
Et il y a aussi des salariés zélés qui semblent se réjouir des erreurs ou insuffisances des collègues.
Mais, nous sommes tous concernés !!! Les agents proches de la retraite, eux aussi sont mis sur le carreau.
________________________________________
Soyez vigilants :
Lorsqu’un salarié reçoit une lettre de sa hiérarchie, il doit absolument y répondre par écrit.
On ne peut pas vous imposer une signature sur des objectifs commerciaux à réaliser ou sur le compte rendu d’un point bi (par exemple).
Au moment de l’EPDI (Entretien Appréciation annuel et Performance et Développement Individuels) ne cédez pas à la pression pour que l’on vous fasse signer n’importe quoi, exprimez vous si vous n’êtes pas d’accord et surtout, NE VOUS ENGAGEZ PAS dans vos commentaires (le risque étant de vous engager dans une obligation de résultat).
Respectez scrupuleusement vos délégations et les procédures Internes du Crédit du Nord.
Conservez toutes traces écrites d’accords ou de correspondances avec les clients, hiérarchies, risques, engagements, contrôle..., dans votre messagerie. En effet, dans une agence tout le monde a accès aux dossiers et certains papiers peuvent "disparaître".
Mettre uniquement en pratique les méthodes apprises lors de vos stages de formation.
Cette liste est non exhaustive, nous ne voulons pas vous dresser "un tableau noir" mais nous vous faisons part de notre expérience sur le terrain.
N’hésitez pas à vous rapprocher de l’équipe CFDT de votre entité d’affectation !
Avant d’engager une procédure de licenciement pour insuffisance professionnelle, l’employeur doit avoir considéré toutes solutions envisageables, notamment rechercher le moyen de confier au salarié un autre poste lorsque l’insuffisance résulte d’une mauvaise adaptation de l’intéressé à ses fonctions.
Si vous êtes de prés ou de loin concerné, ne restez pas seul ! Il faut agir vite dans ce genre de situation, contactez nous.
________________________________________
Rejoignez le premier syndicat du Crédit du Nord chez les Cadres et les Techniciens !

2 commentaires:

  1. Et alors , va-t-on les plaindre ? ces employés ou directeurs d'agences CDN ont été formatés , n'hésitent pas à ruiner des artisans , commerçants , petits salariés en leur pompant des frais divers , ne correspondant à rien , très très élevés , ils sont méprisants ! vous me voyez ravie que ces mêmes personnes vont de retrouver dans la même situation que ceux qu'ils ont mis au ban ! pour cela , je dis merci à la crise

    RépondreSupprimer
  2. les employés des banques (tel bp) sont des gens normaux qui ne font qu'obéir à une hiérarchie contre laquelle ils ne peuvent rien dire... Croyez moi, je suis une des licenciees pour ip en 2012 et je défendais au maximum mes clients... Faisant des heures sup non payés... ceux la ne me l'ont pas rendus meme si aujourd'hui ils n arretent pas de me dire que je leur manque. C'est un métier ingrat, nous essayons de contenter deux parties qui ne s'entendront jamais et au final ce sont des employés avec 7 ans d ancienneté et 1200 euros de salaire qui se retrouvent a la porte... Quand à l'appui des syndicats n'en parlons meme pas...

    RépondreSupprimer