samedi 12 mai 2012

Un thème s'invite dans les élections législatives: "que l'abolition des privilèges bancaires deviennent une cause nationale."







Daniel DUCHENE, un pionnier de la lutte pour imposer le respect des lois républicaines aux banques et un compagnon de route, se présente aux élections législatives dans la première circonscription du Doubs.
Il est sans aucune étiquette politique. En effet, les frais d'interventions ou le prix du kilo de pommes de terre sont identiques, que l'on vote à gauche, à droite, au-dessus ou en-dessous.
Son programme: que l'abolition des privilèges bancaires deviennent une cause nationale.
J'an profite pour appeler d'autres candidats courageux à lui emboîter le pas. 
Daniel, on est avec toi.
Gérard Faure-Kapper




Voici le communiqué de presse.


==========================================================================


COMMUNIQUE DE PRESSE
Bonjour

Je vous informe par ce communiqué que je me présente aux élections législatives dans le Doubs afin de dénoncer les abus bancaires
Trop d'entreprises, trop d'artisans, trop de commerçants, trop de particuliers sont victimes de pratiques abusives de certains établissements bancaires
Des dizaines d'entreprises et des centaines d'emplois ont disparus ces dernières années alors que cela n'aurait pas du être le cas
Des dizaines de particuliers sont étranglés par les frais bancaires et perdent du pouvoir d'achat

Certes, il y a la crise, mais il n'y a pas que cela
Certaines pratiquent bancaires abusives mettent à mal l'économie de notre pays
Ces pratiques sont un frein au développement économique
Les petites et moyennes entreprises, les artisans, les commerçants sont la richesse de notre pays et ce sont eux qui sont le plus touchés par ce genre de pratiques
Certaines banques ont été condamnées ces derniers mois pour avoir appliqués des taux usuraires
Pour ce genre de pratiques la punition est la suivante : 45000 euros d'amende, deux ans de prison ou l'une de ces deux peines seulement
En outre, le tribunal peut ordonner la fermeture, provisoire ou définitive, de l'entreprise

Aujourd'hui il est temps de mettre ce débat sur la table
Devant le peu d'intérêts que manifestent certains députés à s'interesser à ce problème, j'ai donc décidé de me présenter aux élections législatives dans le Doubs

Je remercie les journalistes, qui depuis l'année 2009, suivent le combat que je mène pour aider les professionnels et les particuliers dans leurs rapports difficiles qu'ils ont avec leurs banques
Je remercie les journalistes qui se sont déjà manifestés et qui m'ont invité à venir m'expliquer sur les motivations de ma candidature aux élections législatives

Bonne journée
DUCHENE Daniel

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. je suis partie prenante de cette bonne "initiative" d'un homme plein de bon sens, je n'habite pas le département du Doubs, mais j'invite toutes les personnes à suivre cette homme, et que d'autres femmes et hommes suivent, fassent, gèrent, organisent une nouvelle France en obligeant les banques à respecter leurs devoirs et les droits auxquels elle ne doivent pas faillir en allant se permettre de violer les Lois et les Français.

    RépondreSupprimer