mercredi 6 juin 2012

6 juin, le LCL vient de céder sous la pression populaire dans le Doubs.




Les faits : Daniel DUCHENE, candidat dans la première circonscription du Doubs s’est vu refusé, sans explication, l’ouverture d’un compte de campagne par le LCL.

Ce candidat est connu pour ses positions par rapport aux banques, notamment leur imposer de respecter les lois républicaines.

Il est vrai que, contrairement à certains, cet homme is a very dangerous man pour le système bancaire. Il risque de rappeler chaque jour au Président de la République les termes de son discours du Bourget et de ses engagements.

Daniel annonce son intention d’entamer une grève de la faim.

Comme Régine Fabre qui en est à son 6ème jour de jeun, il lui est nécessaire de mettre sa vie en danger pour que les promesses de campagne soient tenues : égalité devant la loi et justice pour tous.

Le LCL, encore le LCL, toujours le LCL. Cette banque, le Crédit Lyonnais, a pourtant été sauvée plusieurs fois de la faillite par les contribuables. Le LCL a déjà coûté des milliards à la nation.

Et au lieu de remercier le peuple, ils l’enfoncent et attaquent la démocratie pour assoir, avec les autres banques, une véritable dictature bancaire.

Daniel a fait un communiqué de presse, contacté les journalistes et surtout, promis de faire annuler les élections dans sa circonscription.

Et ce matin du 6 juin 2012, le LCL a cédé sous la pression populaire et décidé d’ouvrir le compte.

Il y a 68 ans jour pour jour, la France occupée accueillait ses libérateurs.

La France est toujours occupée, mais par d’autres. Sachons reconnaître ceux qui se battent avec de faibles moyens pour libérer les citoyens et l’économie de ce racket qui les saigne et les épuise.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire