mercredi 20 juin 2012

La Lyonnaise de Banque à Aix en Provence accusée de délit d’usure présumé.



Par Gérard Faure-Kapper

Une plainte pénale pour délit d’usure a été déposée auprès du Procureur du Tribunal de Grande Instance de Lyon contre la Lyonnaise de banque.

Cette banque aurait prêté moyennant un taux d’intérêt allant jusqu’à 53%

Il faut savoir qu’une banque ou tout autre organisme peut prêter de l’argent moyennant intérêts, mais ceux-ci ne peuvent dépasser un certain seuil fixé trimestriellement par la Banque de France en fonction de plusieurs données économiques.

Il est aux alentours de 21%.

Au-delà, il s’agit d’un délit réprimé par la loi.

Cette banque  risque une peine de 45.000 euros d’amende plus une peine de prison de 2 ans pour ses dirigeants ainsi qu’une interdiction de pratiquer l’activité bancaire pendant 5 ans.

La Justice est saisie. Afin de dissuader d’autres banques de s’engager dans cette voie honteuse, une punition exemplaire serait salutaire, non seulement pour les victimes mais aussi pour l’économie toute entière si les faits sont avérés.

Ne laissons pas l’usure s’installer chez nous. C’est, avec la corruption, le chancre de notre Société.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire