jeudi 14 juin 2012

Le coaching judiciaire, ça marche très bien. Victoire au tribunal contre la banque xxx.



Par Gérard Faure-Kapper

Après des mois de travail et de mise au point sur le coaching judiciaire, le « produit » est au point et ça marche au tribunal.

Hier, le verdict est tombé pour un client. Le tribunal a condamné la banque à rembourser l’intégralité des frais demandés.

Et pourtant, bien que n’étant pas habitué aux tribunaux, il s’est présenté sans avocat, simplement avec le dossier que nous avions préparé.

Voilà le principe : tout le monde a des frais illégaux à faire rembourser. Seulement, un avocat, c’est 1.500 euros minimum. De plus, il faut qu’il soit spécialiste de ces questions bancaires.

D’où cette idée simple de coaching judiciaire. Nous n’avons rien inventé, beaucoup de cabinets d’avocats pratiquent ainsi dans d’autres domaines.

Voici comment se déroule l’action.

Le client nous confie les 5 dernières années d’extraits de compte. Nous effectuons les opérations suivantes :
  
Reprise de chaque écriture sur excel
Reconstitution des soldes au jour le jour, en tenant compte des dates de valeur.
Analyse des découverts, (montants et durées maximum).
Examen des contrats de découverts et des dénonciations éventuelles.
Calcul du coût des découverts : intérêts et frais.
Calcul du rapport proportionnel : coûts, durées  et montants (TEG, taux effectif global).
Recherche des frais de refus prélevés quand le découvert était en deçà d’un montant autorisé.
Nouveau calcul des soldes après suppression des frais litigieux.
Chaîne de calcul rectifiant les soldes et calcul des intérêts en appliquant le taux légal.
Remise du compte dans son état après rectification des anomalies présumées.
Remplissage des différents documents d’usage avec vos données personnelles.

Puis l’on lui remet un dossier très clair et simplifié au maximum à l’attention du juge

Ensuite, la banque nous envoie ses conclusions en réponse.

Nous traitons et répondons à chaque point soulevé.

Il ne reste plus au client de se présenter au tribunal. Il n’a pas grand-chose à dire, sinon remettre le dossier complet au juge qui va l’étudier pour rendre son verdict.

Nous avons beaucoup travaillé sur ce dossier, notamment pour le rendre indestructible.

En mai, nous avons procédé à un essai en vol. C’était au tribunal d’instance contre la banque xxx.

Hier, le résultat est tombé, c’est gagné.

Désormais chaque client peut se présenter ainsi au tribunal et le coût est très nettement inférieur à celui d’un avocat. L’enjeu est de stopper les frais prélevés sur votre compte et vous faire rembourser les 5 dernières années.

Pour en savoir plus
www.aplombfrance.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire