mardi 5 juin 2012

Le LCL sombre dans l'anti-républicanisme primaire.


Après le CIC, c'est le LCL qui refuse d'ouvrir un compte de campagne à Daniel DUCHENE, candidat aux législatives.

Pourtant, la législation oblige chaque candidat à avoir  un compte de campagne pour se présenter aux suffrages. 


Les banques détiennent ainsi la possibilité de refuser tel ou tel candidat qui ne leur plait pas.

Daniel DUCHENE est ouvertement contre le système bancaire, contre ses abus et pour le respect de la législation.

Il y a-t-il un rapport avec le fait que la co-fondatrice de l'APLOMB (association pour le respect des opérations et mouvements bancaires)  a entamé une grève de la faim depuis plusieurs jours, et justement contre les dérives du LCL qui s'ingère dans la gestion quotidienne des entreprises en initiant et ordonnant lui-même le paiement des factures.

Toutes les associations de défense des usagers bancaires sont liées entre elles.

Que le Crédit Lyonnais refuse d'ouvrir le compte de campagne de Daniel DUCHENE n'a donc rien d'étonnant.   

Le système bancaire s'en prend ainsi à la Démocratie et aux valeurs républicaines. Il se situe délibérément hors la loi.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire