lundi 12 novembre 2012

Pourquoi la Banque Populaire a supprimé le rôle de son médiateur.


Par Gérard Faure-Kapper.

Nous en avons eu la preuve et la confirmation. La Banque Populaire a supprimé le rôle du médiateur bancaire. C'est maintenant le service clientèle qui vous explique que le client a systématiquement tort.

C'est une cliente qui nous a confirmé ce fait. Elle avait écrit à l'agence, réponse habituelle. Puis un recommandé au service clientèle, réponse copié-collé de l'agence. Enfin elle a voulu saisir officiellement le médiateur toujours en recommandé et accusé réception. Surprise, la réponse vient de la même personne du service clientèle.

Cela nous donne la confirmation de ce que l'on savait déjà. Le rôle du médiateur est supprimé.

Le médiateur bancaire avait été instauré par la loi Murcef. En théorie, c'était une sorte de juge impartial et indépendant qui devait trancher les conflits. Dès le départ, il n'en a rien été. C'était plus une sorte de psychologue qui devait expliquer avec des mots choisis, que le client ne pouvait qu'avoir tort.

La Banque Populaire avait même édité une charte de la médiation qui stipulait:

Le Médiateur désigné par la Banque Populaire Rives de Paris est une personnalité extérieure qui a été choisie en raison de sa compétence pour mener à bien sa mission et de son indépendance, gage d’impartialité dans le traitement des litiges.

En réalité le médiateur permettait à la banque de gagner du temps et d'avoir en main toutes les données dont disposait le client. Le seul objectif était de l'empêcher d'aller devant la justice où la banque aurait été forcément déboutée.

La Banque Populaire Rives de Paris a voulu mettre fin à cette hypocrisie et a purement et simplement supprimé le rôle du médiateur.

Ainsi, le client peut aller directement en justice, juge de proximité ou d'instance, sans avoir à intervenir auprès de l'agence. 

Il est à souhaiter que les autres banques abandonnent également ce système afin de ne pas entretenir la confusion chez leurs clients.


3 commentaires:

  1. Je crains que le Crédit du Nord n'ait fait la même chose , ils virent pas mal de leurs clients pour des motifs fallacieux

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, vous pouvez m'envoyer un lien sur gerard.kapper@gmail.com pour en parler ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Savez vous a qui on peut s'adresser, s'il n'y a plus de médiateur?
    En effet depuis plusieurs mois la BP rives de Paris refuse de faire le necessaire pour supprimer des cautions.
    Voici ce qui s'est passé: constitution d'une SCI pour l'achat d'un local, 3 actionnaires tous cautions du crédit. En Juin 2013, le bien a été rachété par un des actionnaires et une personne de l'extérieur. Or malgré de nombreuses demandes, la banque populaire refuse de lever les cautions des deux anciens actionnaires.
    Merci de votre avis et félicitations pour ce blog.
    Michèle

    RépondreSupprimer