vendredi 5 juillet 2013

La Banque Populaire vole les clients, le personnel vole la banque.


Copié collé du site de CBANQUE


L'ancien directeur de l'agence de Courchevel (Savoie) de la Banque populaire des Alpes, qui est suspecté d'avoir détourné « plusieurs millions d'euros », a été mis en examen pour escroquerie et abus de confiance, a indiqué vendredi le parquet de Chambéry.

L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années, avait été entendu par la police judiciaire de Lyon puis mis en examen et placé sous contrôle judiciaire à la fin du mois de juin, selon la même source, confirmant une information du Dauphiné Libéré. « C'est un banquier qui accordait des prêts sans les justifier », a notamment expliqué le parquet, indiquant que les sommes en jeu portaient sur « plusieurs millions d'euros ».
Contactée par l'AFP, la banque populaire des Alpes a évoqué un préjudice « de l'ordre de 5 millions d'euros ». L'affaire a été découverte au printemps par la banque elle-même dans le cadre de « contrôles classiques », selon un porte-parole.

Une quarantaine de clients concernés

Le directeur d'agence, employé de la banque depuis 30 ans, utilisait depuis 2010 plusieurs dispositifs différents pour détourner des sommes d'argent limitées sans éveiller les soupçons, selon la même source.
Il s'agissait notamment d'ouvrir des comptes à des clients fictifs, de réactiver des comptes en sommeil, d'accorder des emprunts non justifiés ou d'effectuer des mouvements sur des comptes de clients sans leur autorisation. « C'était quelque chose d'assez élaboré, ce qui complexifie la capacité à le détecter », a souligné un porte-parole de la banque.
Une quarantaine de clients ont été concernés par des opérations frauduleuses. Mais « il n'y aura pas de perte pour eux. La banque prend complètement en charge les sommes concernées », a indiqué le porte-parole. « La principale victime, c'est la banque », insiste-t-il.
Cette « fraude très significative » n'aura « aucune conséquence » sur la solidité de l'établissement bancaire, qui disposait en 2012 de capitaux propres de 1,075 milliard d'euros, selon la même source.
L'instruction devra notamment déterminer si le suspect disposait de complicité à l'extérieur de la banque.

2 commentaires:

  1. Bonjour a tous

    je suis un lecteur assidu de votre site Gérard, j aimerais participer a votre quête qui est de faire éclater le scenario amorcer depuis tres longtemps par l organisation financière
    Je suis surendetter parce que des organismes de credit vous font croire que vous pouvez vous permettre d etre endetter et de vivre dans des conditions normales
    Avec 43 millions d'americain vivant avec des bons alimentaires et un taux de chomage de 23 % la meme astuce qui comme en france permets de cache les vrais chiffres du chomage avec les categorie A B C
    Maintenant qu'il sont casé leur jouet il viennent prospecter sur d'autre terrain.
    L Europe était quasi prete pour devenir le terrain de jeu de ces financiers avec le traité d alliance commerciale qui a été mis en default grace au lanceur d'alerte
    Attention de ce qui nous attend avec l arrivé des OGM la deregulation des normes de protection des consommateurs
    Il suffit de se connecter a youtube et de rechercher des mots clés comme mondialisation et dette publique pour vraiment comprendre ce qui se passent depuis des années
    C'est grace a votre site que j'ai compris encore merci pour votre travail et votre dévouement bénévole.

    Gérard R.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, vous pouvez m'écrire sur gerard.kapper@gmail.com

      Supprimer