jeudi 28 novembre 2013

Intervention de l'APLOMB en Allemagne devant une assemblée internationale de mouvements de lutte.



Intervention de l'APLOMB en Allemagne avec Solidarité&progrès et devant une assemblée internationale de mouvements de lutte contre le système financier. 

Par Gérard Faure-Kapper

"Chers amis,

L’APLOMB est une association pour la prévention du suicide pour raisons financières. Les banques ruinent les citoyens et l’économie en ne respectant ni les lois, ni les textes.

En France comme dans tous les pays, les peuples sont victimes de ces pratiques. La dette ? mais quelle dette, elle ne repose sur aucune réalité économique ni aucun échange de production. Nous ne devons rien à personne sinon l’endettement normal de tout pays.

Cette dette est composée d’intérêts bancaires. Il suffit d’inscrire un chiffre, 5%, 8%, 13%, 35%,  pour détruire un peuple. Jadis il fallait une armée pour le faire, des armes, des bombes, maintenant il suffit d’un stylo.

Les Etats banquiers  ne tuent plus par les méthodes traditionnelles mais d’une nouvelle manière, beaucoup plus propre, l’incitation au suicide. Ils exterminent les citoyens en gardant la conscience propre.

Le combat de l’APLOMB se situe au niveau juridique et judiciaire. Les tribunaux sont notre champ de bataille. Ni manifestation, ni action d’éclat, ni pétition et encore moins de vaine protestation. Chaque jour, nous aidons les membres de l’association à remplir leur dossier avant de donner les suites qui s’imposent avec nos avocats. C’est un travail de termite, invisible mais terriblement efficace.

Les banques ne craignent pas les mouvements de foule. Une agence détruite ? C’est l’occasion de faire des travaux. Une émeute ? Excellent exercice pour nos forces de l’ordre. Un article contre eux ? A qui appartient les organes de presse, sinon aux banques.

Retirer son argent en masse ? La loi les autorise à cesser les paiements. De toute façon, ils peuvent bloquer les distributeurs.

En France, 230 députés socialistes viennent de voter la loi de finance 2014. Ces représentants du peuple, piétinant le mandat reçu par leurs électeurs, ont absout les banques de toutes leurs infractions. Ceci contre aucune contrepartie. Ces 230 députés sont connus et identifiés. Dans leurs circonscriptions, un travail d’information est mené pour que les électeurs sachent les sanctionner aux prochaines élections.

Ce combat contre les banques est international, c’est pour cela que nous sommes ici. L’enjeu de ce combat, c’est notre vie, celle de notre famille, l’avenir de nos enfants. L’ennemi est très puissant, l’argent permet d’acheter les lois. Les lois sont imposés par la force à un peuple agonisant.

L’APLOMB mènera ce combat avec vous, jusqu'au bout."



2 commentaires:

  1. une honte !tous en prison !

    RépondreSupprimer
  2. Cher Monsieur Faure-Kapper, j'ai écouté votre intervention lors de l'AG2013 sur Dailymotion, qui m'a permis de cerner le personnage que vous représentez, personnage qui m'a fortement intéressé de part votre savoir et votre volonté de faire avancer les choses dans un sens qui est juste pour tout le monde.
    Je vous félicite, par ailleurs, de votre courage face à un parterre de personnes, chose pas si facile.
    Etant moi même à la merci des exactions du CIF et dans un combat acharné, je me sens d'autant plus concerné par ces délits d'usure, de harcèlement et de malversation par contournement (ou tentative de) des lois au profit du CIF.
    Non sans cesse de rappeler qu'il n'est pas question de se substituer au paiement de ce que l'on doit mais d'estimer une période sombre dû à perte d'emploi (ou autre) et de tenter un bon accord pour les deux parties, surtout après jugement de délibération accordant moratoire par la Banque de France dont ce jugement n'est absolument pas respecté par le CIF qui tente par toute voie possible de forcer à la vente d'un bien, sans aucun fondement fiable et justifié.
    En attendant, je vous remercie et, je pense, d'autres vous remercierons pour votre combat juste et propre.
    Sincèrement.

    RépondreSupprimer