lundi 8 septembre 2014

Précautions à prendre pour ne pas être victime d'une escroquerie au faux recouvrement de créance.


Par Gérard Faure-Kapper

Le cabinet traite beaucoup de litiges avec des huissiers et des cabinet de recouvrement de créance; Il y a les actions normales mais aussi beaucoup d'escroqueries que nous avons mises à jour.

Celles-ci sont de la même veine que l'ami, prisonnier en Grèce, qui vous demande un virement Western Union, ou la fille du professeur militant des droits de l'homme, assassiné par la milice en Afrique et qui a besoin de vous pour sortir 10 millions de dollars de la banque.

Voici comment se passent les escroquerie au recouvrement de créance.

D'abord la créance. En général, ce n'est pas une banque qui vous la réclame, mais un organisme qui n’apparaît pas sur les contrats et qui est sensé avoir repris des créances d'autres organismes. Vous ne pouvez donc pas les tracer.

Ensuite pour les escrocs, il leur suffit d'utiliser un annuaire téléphonique sur CD. Ils ont des lettres à entête d'huissiers ou de cabinet de recouvrement.

Ils changent simplement la destination des paiements par carte bancaire et le téléphone.

Ensuite ils utilisent les lettre de menace courante: "vous devez cette somme, on vient vous saisir mardi avec les gendarmes mais vous pouvez encore payer par carte."

La personne affolée va alors appeler le n° indiqué. Elle va tomber sur un répondeur qui lui demandera son numéro de carte bancaire et le tour est joué.

Pour savoir si vous avez déjà été victime de cette escroquerie, il vous suffit de contacter le créancier et de lui demander un extrait de compte reprenant la dette et les versements. Si la banque ne vous répond pas ou par la négative, vous avez été victime d'un escroc.

Pourquoi les escrocs utilise l'annuaire ? C'est la théorie du "tous coupables". Rappelez-vous de cette scène dans les ripoux. C'est ce qu'explique Noiret à son élève, tout le monde à quelque chose à se reprocher. Secouez un peu la personne et il vous avoue tout.

En prenant l'annuaire, le pourcentage de personnes ayant eu par le passé un crédit est impressionnant.

Voici les vérifications à faire pour savoir si vous êtes victime d'un escroc:

1°) Si c'est un huissier, il doit être de votre département, ou plus exactement du périmètre de compétence de votre tribunal de grande instance. S'il vient d'ailleurs, c'est probablement un escroc.

2°) Le créancier doit être clairement identifié et correspondre avec l'organisme avec qui vous avez été en affaire. Si c'est un organisme qui n'est pas sensé distribuer directement des crédits, méfiez-vous.

3°) La lettre de l'huissier doit être signée avec le nom de celui-ci. S'il précise dans la lettre que vous devez effectuer le versement auprès d'un tiers qui serait un cabinet de recouvrement, alors attention, c'est probablement une escroquerie en réseau par la multiplication des intermédiaires. En l’occurrence, votre versement finira ailleurs.

4°) Si une personne vous téléphone, elle en a le droit à priori. Vous devez lui demander son nom, prénom et employeur. Ne faites rien sans avoir vérifié auprès de celui-ci s'il est bien salarié. Il peut s'agir d'une usurpation d'identité.

5°) Si la personne téléphone à des tiers, comme les voisins ou l'employeur, c'est une escroquerie. En effet, c'est interdit et aucun cabinet de recouvrement ou service contentieux de banque ne se permettra un tel risque.

6°) Si l'huissier change en cours de procédure, ce n'est pas normal, alors attention.

7°) Pour déjouer ce type d'escroquerie, voici la lettre qui vous permettra de reconnaître les plans hourdis par les malfaisants.
================================================
Messieurs,

En réponse à votre courrier et afin de mener les investigations nécessaires pour répondre à votre demande, je vous prie de bien vouloir me transmettre:

L'offre ou le contrat du prêt concerné.
Le tableau d'amortissement d'origine.
L'extrait de compte faisant ressorti notamment la date de déblocage des fonds et la date du dernier impayé non régularisé.
Le contrat ou le mandat qui vous donne pouvoir pour recouvrer cette créance présumée.

Veuillez agréer, etc, etc.

================================================

Sans réponse ou avec une réponse incomplète, vous saurez si vous êtes victime ou non d'une tentative d'escroquerie.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire