vendredi 3 octobre 2014

Affaire du Crédit Mutuel d'Abbeville: lettre ouverte au conseil d'administration.



Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs les Administrateurs
de la Caisse de Crédit Mutuel d'Abbeville.

Si je me permets de vous solliciter, si plusieurs articles ont déjà été largement diffusés, si la presse s'empare du sujet, si une association de commerçants, l'UCAPEI, s'est saisie de cette affaire, c'est qu'elle est grave tant au niveau des faits que des conséquences.

L'affaire est très simple. Un sociétaire de votre Caisse a sollicité l'APLOMB afin de calculer le coût de ses découverts ainsi que le taux inhérent.

Le coût est de 28.495,42€. Ce chiffre brut ne peut que s'apprécier dans son contexte.

Par contre, le taux effectif global ressort à 41,31%. C'est de l'usure.

Mesdames, Messieurs, vous vous êtes engagés pour représenter les Sociétaires adhérents de la Caisse de Crédit Mutuel d'Abbeville. Cet engagement vous honore, d'autant plus que la fonction est bénévole.

Vous donnez de votre temps pour un cause mutualiste. Vous savez comme moi qu'à l'origine, à la fin du XIXème siècle, le Crédit Mutuel a été créé par un homme, Frédéric Guillaume Raiffeisen. Il ne pouvait plus supporter la misère des paysans, misère dont les usuriers profitaient pour s'enrichir honteusement, tout comme les banques d'aujourd'hui.

L'usure, c'est avec la corruption, le chancre de l'économie. D'où la noblesse de la cause que vous défendez et, vous l'aurez compris, de celle que je défends avec l'APLOMB ( association pour la légalité des opérations et mouvements bancaires).

Il s'avère que votre Caisse de Crédit Mutuel d'Abbeville est malheureusement devenue usurière. Certes, vous l'ignorez puisque vous n'avez pas à entrer dans le détail des opérations bancaires de la Caisse, mais c'est un fait dont j'ai la preuve, au travers d'une étude précise.

Votre Caisse de Crédit Mutuel est une "entreprise" juridiquement autonome. Vous en êtes les représentants et les responsables tant au niveau civil que pénal. La Fédération, qui met à votre disposition des moyens humains et matériels, n'est pas liée par cette responsabilité.

Le Crédit Mutuel, ainsi que les autres banques mutualistes, ont un rôle important à jouer dans cette crise qui affecte notre économie. Engagez-vous à lutter contre l'usure au travers de cet outil qu'est votre Caisse de Crédit Mutuel, et vous apporterez aux citoyens ce qui manque cruellement: une alternative au système bancaire, l'ennemi sans visage.

Mais je vous en conjure, au nom des centaines de milliers d'administrateurs qui ont donné leur temps pour que cette idée mutualiste traverse les siècles, je vous en conjure, ne devenez pas comme ces banques usurières.

Ce sujet, je le connais dans ses moindres recoins, ayant mené toute ma carrière dans ce mouvement mutualiste. Aussi, je souhaite vivement vous rencontrer, et ce serait un très grand plaisir d'échanger avec vous pour éviter que la Caisse d'Abbeville ne se retrouve dans un procès fleuve dont la médiatisation ne peut être que préjudiciable aux finalités du mouvement mutualiste que nous aimons tous.

Vous pouvez me contacter sur gerard.kapper@gmail.com

Avec mes cordiales salutations mutualistes.

Gérard Faure-Kapper
Président de l'APLOMB

9 commentaires:

  1. Monsieur Faure-Kapper, j'ai l'impression que vous tentez de concilier avec le crédit mutuel. Avez vous tellement été secoué lors de votre mise en éxamen au point de pactiser, cet article me déçoit.

    RépondreSupprimer
  2. "Je brûlerais mon manteau si mon manteau connaissait mon plan" Jules César (repris par Louis de Funès dans le corniaud)

    RépondreSupprimer
  3. Cet article a été écrit en octobre 2014. C'est cet article qui fait l'objet d'une plainte pour diffamation. Pourtant je ne cite personne sinon FW Raiffeisen, mais il est mort en 1888.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends et qu'est il advenu de cette plainte et celle du credit mutuel, avez vous pu prendre connaissance du dossier pour savoir ce que l'on vous reproche vous écriviez être convoqué je crois dans un article ? SD

      Supprimer
    2. En ce moment, je suis mis en examen pour "diffamation". La raison; j'ai écrit que le Crédit Mutuel pratique des taux usuraires sur la foi d'une étude de compte de 193 pages qui fait ressortir mathématiquement un taux de 41%. Le Crédit mutuel n'a pas contesté ce chiffre mais a porté plainte.

      Supprimer
  4. Quelle est la durée pour avoir l'étude à compter de la remise des documents que vous demandez pour le calcul des frais bancaires ? Bien cordialement SD

    RépondreSupprimer
  5. Par ailleurs, je suis à la Banque populaire, quels résultats avez vous contre eux sur les commissions d'interventions ? avez vous des statistiques?

    RépondreSupprimer