mercredi 3 décembre 2014

Le Crédit Mutuel de la Mayenne est tombé. Nouvelle victoire pour un TEG erroné.



Par Gérard Faure-Kapper

Hier, 2 décembre, jour anniversaire de la bataille d'Austerlitz, Maître Debay m'a transmis un nouveau jugement, une nouvelle victoire.

Cette fois c'est le TGI de Laval qui a jugé l'évidence. Le TEG annoncé sur un contrat doit être exact. S'il ne l'est pas, la sanction tombe: perte des intérêts et substitution par le taux légal.

C'est normal, c'est logique. Quand un client recherche un crédit, il est sensé faire jouer la concurrence. Il va comparer les offres des différentes banques sur le critère principal: le taux effectif global.

Si une banque le manipule volontairement en omettant d'y inclure tous les frais, cette banque triche.

Le client sera abusé et passera à côté d'une autre offre, apparemment moins alléchante mais reflétant la réalité des coûts.

Ce jugement sur la Mayenne tombe à pic pour nous. Nous avons en instruction une quinzaine d'autres dossiers de prêts immobiliers. Tous de la Mayenne, tous de Laval, tous du crédit mutuel, tous comportant la même infraction.

38.402,33€. C'est la somme que le Crédit Mutuel doit rembourser à son client. 

Par contre, pour les autres dossiers en cours, les sommes récupérables sont beaucoup plus importantes.

Si vous voulez faire contrôler gratuitement votre prêt immobilier par l'association APLOMB, appelez-nous aux heures de bureau sur le 01 73 71 55 94.

L'APLOMB, ce n'est pas une amicale, ce n'est pas un collectif, ce n'est pas une association, ce n'est pas un mouvement d'opinion, l'APLOMB, c'est la GRANDE ARMEE.

Que les banques se le disent.

3 commentaires:

  1. Quels sont tes les liens du cmm avec le cm-cic ? (Cf le document tv)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer