mardi 11 août 2015

Comment la Générale neutralise les réseaux sociaux pour détruire tranquillement ses clients


Par Gérard Faure-Kapper;

Une affaire classique. la situation ponctuelle de la cliente permet à la Générale de lui prélever des frais, puis les frais s'ajoutent aux frais. 5 ans plus tard, c'est plus de 10.000€ qui sont réclamés.

Les procédures s'enchevêtrent, l'huissier de son côté, la banque de l'autre, pour la même dette.

C'est un dossier aux multiples ramifications. Ce type de dossier, ne ne les connaissons que trop.

En fait, c'est un montage qui permet à une banque de ruiner une personne, de détruire sa famille et de la pousser à la mort.

L'essentiel étant de récupérer tout son patrimoine et de saisir ses revenus futurs.

Cette affaire a fait le buzz sur la toile.

Alors, les mécanos de la générale réagissent. Le banquier est un homme bon et généreux, c'est bien connu.

Pour désamorcer la bombe qui va leur éclater dans la tête, il vont couper Agathe de ses amis, de ses réseaux.

Le service clients poste un message très arrangeant:

Alors, tous les soutiens d'Agathe sont rassurés. La banque n'est pas si méchante, Tout va s'arranger, tout va s'arranger.

Le même jour, la banque donne l'ordre à son huissier des saisir le compte d'Agathe. 

Pour vivre avec ses enfants, il lui reste... moins 32€

Voici de quoi est capable un banquier.

Pour les clients de la Générale, regardez vos comptes d'un peu plus près. Si vous trouvez des bizarreries, du genre commissions d'intervention à répétition, alors vous êtes au début du cycle de lavage. Contactez l'APLOMB.

Agathe est dans la phase essorage.

Quant à ce dossier, je suis dans l'attente des documents afin de tout reconstituer depuis le début, c'est à dire 2011. Début septembre, je remets mon expertise à notre avocate.

Entre autre, il s'avère que cette soi-disant dette est basée sur une pratique usuraire, c'est à dire un délit pénal.

C'est pas bon tout ça...

1 commentaire:

  1. Continuer Mr Faure-Kapper! Ici a Saint-Martin ,les huissiers font tout ils veulent! Les expulsions illegales, les saisies illegaux et encore leur Chambre ne rien fait et ne repond pas! Comment c'est possible qu'une dame a Baie Nettle peut me dire que elle "est la justice " et "elle est Antillaise et donc peut faire tout elle veut faire contre moi parce que je suis une mechante etrangere!" Et cette dame a saisie les allocations familiales, les paiements de RMI et ou elle a utilise les faux contrats avec les fausses signatures. Elle a ecrit que n'est "pas son travail a verifie l'authenticite d'un contrat avant a saisir une compte" Mais Monsieur ici a Saint Martin il y a une grave probleme.

    RépondreSupprimer