jeudi 17 septembre 2015

LIBOR CHF: le point sur l'action judiciaire



Par Gérard Faure-Kapper

Depuis le 1er juin, nous avons lancé nos actions concernant le LIBOR CHF.

La première a consisté à demander à la banque de respecter son contrat. Nous savions que la réponse serait négative, mais la négociation est une démarche obligatoire (depuis mars 2015) pour aller en justice.

Les réponses ont été exploitées cet été.

Afin de baisser le prix des recours en justice, nous avons tablé sur un groupe de 30 personnes. Les frais d'expertise et d'avocat serait alors réduit à 2.400€ TTC. Nous étions ainsi loin du montant habituellement réclamé.

De plus, la plupart des clients sont couverts par des protections juridiques.

Pour tous, nous espérons également l'article 700 qui rembourse les frais.

L'enjeu est de taille. Pour la première fois, les banques refusent d'appliquer les termes d'un contrat sous prétexte qu'elles ont fait une proposition qui leur est défavorable.

Si nous laissons passer ce fait, tous les contrats peuvent être dénoncés par les banques "pour raisons personnelles" et selon le principe républicain:

Si une banque perd, ce sont tous les citoyens qui remboursent.



Concrètement, pour ceux qui veulent se joindre, laissez vos coordonnées sur

http://www.aplombfrance.fr/crbst_12.html

et vous serez recontacté.


3 commentaires:

  1. Pour qui est l'invitation a se joindre ? Est ce pour les clients de la banque ou pour tout le monde ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les banques sont concernées. Disons que nous prenons le Crédit Mutuel pour taper sur les autres.

      Supprimer
  2. Vous avez mon dossier depuis pas mal de temps(crédit mutuel d'alsace )
    Mais impossible de vous joindre malgré des mails......
    Mme Canicas (adhérente )

    RépondreSupprimer