vendredi 2 octobre 2015

Commissions d'intervention: l'offensive a débuté aujourd'hui avec 76 dossiers.



Par Gérard Faure-Kapper

Depuis plusieurs années, les banques se sont retranchées dans une défense totalement absurde, mais bien servie par des avocats spécialiste de la lapidation juridique.

D'audience en audience, leurs arguments se sont effrités. Les rapports et analyses de l'APLOMB ont présenté les FAITS d'une manière irréfutable.

Oui, les banques prêtent à des taux usuriers. Ce sont les chiffres qui l'affirment.

Les avocats opposaient des HYPOTHÈSES à ces FAITS.

Ils pensaient que des jurisprudences hasardeuses et sans rapport pouvaient remettre en cause les lois des mathématiques.

Nous avons étudié avec maître Debay chaque procès, regardé aux microscope chaque argument.

Encore fallait-il être écouté.

Nous avons donc préparé minutieusement cette offensive.

Aujourd'hui 76 dossiers sont partis vers les banques. Le rythme ne va pas faiblir.

Et puis nous avons aussi lancé l'offensive sur le TEG

Et puis nous lançons l'offensive sur le LIBOR.

La partie opérationnelle de l'APLOMB, c'est 16 personnes, compétentes, aguerries et motivées.

Et c'est dans ce cadre que le Crédit Mutuel, cette banque qui est au coeur d'une affaire d'évasion fiscale, cette banque qui a rompu unilatéralement ses contrats indexés sur le LIBOR CHF.

Cette banque qui pratique l'usure au quotidien.

Cette banque a osé porté plainte contre moi car j'ai dit la vérité et j'ai prouvé leurs pratiques usuraires.



6 commentaires:

  1. Bonjour.
    Philippe webmaster de
    http://stopausurendettement.free.fr
    Bonne continuation aussi

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    je vous ai envoyé un mail la semaine dernière pour savoir l'avancement de mon dossier. N'ayant pas de réponse, je vous le redemande sur le site.

    Bonne continuation et à bientôt.

    Cordialement,
    SERVANT Jean-Michel

    RépondreSupprimer