jeudi 22 octobre 2015

Pourquoi il ne faut jamais faire appel à un médiateur bancaire ?


Par Gérard Faure-Kapper

Un adhérent m'a signalé un article de la revue CAPITAL. Ils expliquent les bienfaits du médiateur bancaire. NE TOMBEZ PAS DANS CE PIEGE !

Voici l'article

Vous pouvez aussi le trouver sur ce lien.

http://www.capital.fr/finances-perso/dossiers/defendez-vos-droits-grace-a-la-mediation-1078378

Pour défendre le médiateur, ils s'appuient sur une disposition judiciaire qu'ils détournent:

"Avant d'être saisi, et sauf cas d'urgence, un juge peut demander la preuve d'une tentative de conciliation". Il n'est pas question d'un médiateur bancaire.

Mais l'article le sous-entend.

Les médiateurs bancaires ont été instaurés grâce à l'AFUB.

Le médiateur est nommé par la banque.

Stop, fin de l'histoire, il y a conflit d'intérêt.

Comment l'AFUB, qui se vante d'être à l'origine de cette création, n'a pas vu le piège. Ils ont une excuse, ce ne sont pas des banquiers mais des juristes. Ils ne peuvent connaître "l'ambiance" dans les banques.

Pourquoi il faut éviter à tout prix le médiateur ?

Vous avez un litige avec votre banque. Celle-ci reste sur sa position et ne veut rien entendre. Vous voulez aller en justice.

Vous avez monté un dossier avec des études et expertises destinées à votre avocat.

Et vous avez la preuve d'une tentative de conciliation directe.

Si vous passez par le médiateur. Celui-ci est nommé par votre adversaire la banque.

Vous allez lui remettre tout votre dossier. C'est à dire que vous remettez votre dossier judiciaire à votre banque.

Celle-ci a tout loisir de l'étudier et de préparer sa défense.

La preuve de cette collusion, le médiateur vous demande 3 mois de délai. Il demande 3 mois pour faire un copié-collé de la réponse négative de la banque.

En fait ces 3 mois est le délai nécessaire à la banque pour annuler vos découverts et faire une procédure de fermeture de votre compte avec tous les agios inhérents.

Je ne dis pas que certains médiateurs ne sont pas consciencieux et ne font pas correctement leur travail, mais comme disait Gabin dans le Président:
"Il y a aussi des poissons volants, mais ce n'est pas la généralité de l'espèce".













4 commentaires:

  1. Bonjour monsieur,
    si la médiation est obligatoire, et que l'on nous propose justement un médiateur bancaire pour un litige, que faut il faire?Qui peut,valablement aux yeux du juges, en faire office?Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Avant d'être saisi, et sauf cas d'urgence, un juge peut demander la preuve d'une tentative de conciliation" Cela peut être un recommandé et AR avec la demande clairement exprimée. Cela peut-être aussi un conciliateur de justice du tribunal d'instance. Rien n'oblige à passer par le médiateur de la banque. Dans ce cas, autant demander directement à la banque, c'est la même chose.

      Supprimer
    2. merci de votre explication, j'en conclu qu'une tentative de négociation par courrier entre les avocats des deux parties est valable également?

      Supprimer
  2. J'espère que toutes vos procédures on la chance d'aboutir.

    En tout cas je connais une personnel qui était prête a se battre et rien contre le CA

    RépondreSupprimer