samedi 7 novembre 2015

Les banquiers ont un incroyable talent. Les voici après leur licenciement...


Par Gérard Faure-Kapper

La Société Générale va remettre à la disposition de l'économie, 2.000 personnes. Celles-ci vont retrouver vite un emploi. Voici ce que ça va donner si le banquier devient...



GARAGISTE

Bonjour monsieur le garagiste, alors, combien me coûte la réparation de ma voiture ?

La réparation vous a coûté 300€, donc vous me faite un chèque de 1.000€.

Pardon, mais vous me dite que ça a coûté 300€, mais alors, c’est quoi ces 700€ de plus ?

300€, ce sont les pièces, et 700€ la main d’œuvre.

Et pourquoi vous me dites que le coût est de 300€.

Parce que les 700€ de main d’œuvre, je vous l’aurai facturé de toute façon, que je fasse ou non la réparation.



COIFFEUR

Mais monsieur le coiffeur, que faites-vous à fouiller dans mon sac à main ?

Mais je me sers, vous me devez 90€ madame.

J’entends bien, mais vous pouvez me les demander tout de même, vous n’avez pas à vous servir ?

Et pourquoi, vous me les devez, alors je me sers.



RESTAURATEUR

C’était très bien monsieur le restaurateur, je peux avoir l’addition ?

Mais bien sûr monsieur, voici, cela fait 440€

Quoi ? Mais j’ai pris un menu à 17€ et un café, cela fait 20€ maximum.

Oui, mais le Château Margaux 1985 coûte 420€

Mais, je n’ai pas pris de Château Margaux ?

Cette tarification est pourtant comprise dans la carte dont vous avez pu prendre connaissance, puisqu’elle était sur votre table. De plus, ce tarif est affiché à l’extérieur.



ELECTRICIEN

Merci monsieur l’électricien, donnez-moi votre facture, je vous dois combien ?

324€ cher monsieur.

Et vous avez fait quoi pour cette somme, hein, dite-moi ?

Ce sont des frais d’intervention.

Oui, mais qu’avez-vous fait lors de cette intervention ? Pouvez-vous me le décrire ?

Ce sont des frais d’examen de votre installation pour fonctionnement anormal.

D’accord, mais c’est quoi ce fonctionnement anormal ?

Un fonctionnement non conforme à votre contrat.



CAFETIER

Oh là monsieur, le café est fermé, je ne peux pas vous servir.

Pardon ? Mais nous sommes vendredi, et c’est midi.

Oui, mais on ferme.

Je peux revenir tout à l’heure, cet après-midi ?

Non, nous serons fermés.

Ah bon, ce n’est pas grave, je repasse demain.

Non, nous somme fermés pour le week-end.

Flute alors, je dois attendre lundi.

C’est le premier mai monsieur, on ne travaille pas.

Donc vous ouvrez mardi.

Eh non, mardi, c’est le lendemain du premier mai.

Mercredi ?

Non, nous faisons le pont avec jeudi, jour de l’ascension.



GENDARME


Vous là, stoppez votre voiture…  garez-vous ici… bien… coupez le moteur… descendez du véhicule…. bien… monsieur, je vous dresse un procès-verbal….

Mais, mais, je proteste, je n’ai pas commis d’infraction…

Si monsieur, vous êtes en stationnement interdit…



TEINTURIER


Bonjour monsieur le teinturier, je viens rechercher ma veste…

Bonjour monsieur… la voici…

Mais, ce n’est pas ma veste, et ce n’est pas la même qualité…

Non monsieur, c’est celle d’un client qui l’a déposé ce matin.

Et que dira-t-il quand il viendra la chercher ?

J’attends qu’un autre client vienne déposer une veste.

Mais, qu’avez-vous fait de ma veste ?

Je l’ai donné à la tombola de la paroisse. En fait, on peut gagner un costume.

Et si on perd ?

Vous avez perdu votre veste…

J’ai compris, alors si on gagne, j’ai gagné un costume, c’est ça ?

Non, votre veste sera perdue, c’est moi qui gagne le costume.

Mais, c’est injuste, j’aurai perdu ma veste dans tous les cas.

Pas du tout, puisque vous avez celle-là.



PROSTITUEE


Coucou mon petit lapin, tu viens, on va monter au ciel tous les deux…

Eh bien ça me tente… Combien ?

C’est 20 €.

A ce prix-là, je n’hésite pas… montons.

Voilà, nous y sommes. Il faut que tu me donnes 30€ maintenant.

Mais, je viens de vous en donner 20, c’est quoi ça ?

Les 20€, c’étaient des frais de gestion, j’ai géré tes loisirs.

Bon voilà, et c’est pourquoi ces 30€ ?

C’est une commission d’intervention, parce que je vais intervenir.

Bon, d’accord. On y va maintenant.

Oui, tu me donnes encore 40€. Je t’explique, c’est parce que je vais te faire un traitement particulier.

Ca sent l’arnaque. Mais au point où j’en suis… voilà.

Merci mon lapin. Maintenant tu me donnes 60€.

Quoi ! Comment ça 60€, mais ça rime à quoi ?

Ce sont les frais d’écarté mon lapin, c’est indispensable.

Vous êtes vraiment une belle salope. Tiens, les voilà tes 60€.

Merci bien, seulement pour finir, il me faut 80€ de plus.

Oh non, mais c’est de la folie… et ça correspond à quoi encore ?

Frais de forçage.


6 commentaires:

  1. J'ai particulièrement aimé les frais de "forçage" Le pire étant que tout cela est réalité.

    RépondreSupprimer
  2. Très drôle, c'est tout à fait cela!

    RépondreSupprimer
  3. Un banquier va chercher sa baguette chez son boulanger, la vendeuse lui demande 5 euro.
    Le banquier étonné lui balance, c'est du vol, ce à quoi répond la vendeuse, c'est pas moi qui a commencé !

    RépondreSupprimer
  4. C'est fou comme c'est exactement ça, et ce pas seulement avec les banques!!!
    Mais me suis bien marré au passage... ;)

    RépondreSupprimer