vendredi 26 février 2016

Il faut protéger ceux qui vont attaquer leur banque.L'APLOMB se dote d'un pôle social.


Par Gérard Faure-Kapper

Attaquer sa banque, ou se défendre des huissiers et autres cabinets de recouvrement nécessite un dossier complet et précis.

Aussi, il était devenu évident que l'APLOMB commence par protéger les victimes des banques.

Comment ? C'est le rôle du pôle social nouvellement créé.

Dirigé par Ingrid, une professionnelle du social, ce pôle fera un point complet sur la situation de la personne, aidera à monter les dossiers de surendettement, demandera les vérifications de créance, etc.

Ainsi la personne sera placée sous la protection de la loi et pourra sereinement effectuer toutes démarches judiciaires nécessaires.



5 commentaires:

  1. merci pour cet article enrichissant et pour tout le travail effectué

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Gérard
    Afin de faire couvrir les frais par une protection juridique, les personnes souhaitant faire assigner leur banque devrait en souscrire une.
    Il faut anticiper.
    Les frais sont ainsi couvert en contrepartie d'une centaine d'euros par an!
    J'ai testé et je valide.
    6mois après ma souscription je les ai sollicités et ils ont financé mon litige en teg erroné.
    Procès gagné contre lcl.
    À bon entendeur

    RépondreSupprimer
  3. Dès que la banque a entendu le mot "Aplomb", je n'ai plus revu un seul de ses hommes de main (oui vous avez bien lu !).
    J'attends de voir dans quelle banque mon juge à ses prêts, cela aura sûrement beaucoup d'influence sur son verdict...

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer