mardi 9 février 2016

Représailles des banques: une gigantesque prise d'otage...



Par Gérard Faure-Kapper

Les citoyens ont compris qu'au delà de leurs problèmes personnels, c'étaient les lois de la République qu'il fallait défendre.

L'APLOMB, depuis 7 ans, dénonce les infractions à la loi des banques ainsi que leur impunité.

Pour les Banques, une association qui dénonce, ce n'est pas grave, et c'est même utile car elle sert de catalyseur des mécontentements. Après tout, le bon peuple se défoule.

Par contre l'APLOMB fait plus que dénoncer, il étudie, il démontre, il prouve des faits précis, soumis à l'arbitrage de la justice. Et ça, par contre, c'est impardonnable.

Certes, ils ont essayer de frapper l'APLOMB à la tête avec ma mise en examen. Seulement le dossier a été trop mal monté, à la va-vite, pas trop de personnes. Arrogantes et sûres d'elles, elles en ont oublié leur incompétence.

Certes, ils ont pris le meilleur cabinet d'avocat de Paris: l'ancien bâtonnier lui même. Ça n'a pas suffit face à Maître Debay. Cette mise en examen prend des allures de cataclysme pour le Crédit Mutuel du Nord. C'est Azincourt plus Waterloo, c'est l'armée de Bourbaki à Dien Bien Phu, c'est l'équipe Matra Simca aux 24 heures du Mans 1970 ou les Bleus à Séoul en 2002. Bref, cette action malheureuse et mal préparée va s'inscrire dans les grands désastres de l'histoire.

Et il y a ces dossiers de demande de remboursement des frais d'intervention qui tombent chaque jour sur le bureau des directeurs d'agence. Avant, un simple copié collé d'une lettre type en guise de réponse, pouvant se résumer ainsi: "allez vous faire foutre" pouvait suffire.

Maintenant les questions sont détournées, la stratégie s'est adaptée aux méthodes des banques, c'est à dire qu'elle est devenue plus vicieuse: "Monsieur le banquier, pouvez-vous me confirmer que le coût de mes découverts est de tant ?"

Et les politiques s'en mêlent. Ils ont enfin compris que la misère dans leur circonscription est due aux banques qui sont en totale infraction avec le loi, notamment en se rendant coupable de délits d'usure.

Alors les banques réagissent vigoureusement dans une tentative désespérée.

Ils prennent leurs clients en otage et ont instauré un régime de représailles pour ces "terroristes".

Leurs moyens: une réclamation ? C'est un découvert supprimé. Vous voulez aller en justice ? Votre compte est soldé.

Seulement voila, les clients ont trouvés les parades: changement de compte préventifs, compte Nickel, carte internationales prépayées, etc...

Ces représailles, c'est un peu la bataille des Ardennes en décembre 1944: le dernier sursaut de la bête immonde.



7 commentaires:

  1. quand les populations comprendront qui se cachent réellement derrière ces escrocs et toute cette mascarade, ils découvriront qu'un "gouvernement secret" les oblige à obéir sinon menaces de mort, combien de grands banquiers morts ces dernières années, combien de politiques aussi et tant d'autres

    RépondreSupprimer
  2. que fait l'Armée pour arrêter les Banquiers, les Magistrats, les Procureurs et tous les autres qui continuent à perpétrer un système d'esclavage alors qu'ils sont illégitimes depuis fin 2012 ? tout le système dans lequel nous vivons doit s'effondrer maintenant

    RépondreSupprimer
  3. quand je parle de l'Armée ce n'est pas de celle des "cyborgs" prête à arrêter les gens honnêtes et dans leur droit parce que si la population ne travaille pas sur le sujet grave de savoir dans quel monde nous vivons et par qui nous sommes gouvernés, et continue à "alimenter" ces soi-disant gouvernements, c'est que la population est responsable et complice et accepte son esclavage et cela est grave, le grand changement passera par l'humanité, nous sommes 7 milliards contre quelques milliers alors de quel côté penche la balance ? ARRETEZ DE TRAVAILLER pendant 24 heures ou 48 heures tout ensemble, ARRETEZ DE PAYER VOS IMPOTS qui financent les guerres (58 millions en 2013, 38 millions en janvier 2014 pour les décapitations, 5 milliards par an pour vous EMPOISONNER avec les épandages aériens chimiques clandestins par les avions de l'OTAN, etc. français bougez-vous les fesses !

    RépondreSupprimer
  4. Ils ont fait pareil avec nous. ..banque populaire val de france. ..vous nous demandez des comptes ? On enlève votre découvert autorisé et dans 45 jours,votre compte est soldé. ... et puis, ficp, ça vous fera passer l'envie de nous contrer. ..pas de bol, on avait senti le vent tourner, on avait déjà ouvert un compte ailleurs. .... du coup, on lâche rien et on continue le combat ! !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre con tu oses demander des comptes a ta banque,tu rales,tu demandes des rdv que tu n'auras pas.....alors moi credit agricole je bloque ta cb, je baisse les montants de retraits et paiements mensuels qui ne correspondent plus qu'a la moitié de tes revenus mensuels et comme j'ai suppimé ton chéquier depuis belle lurette, pour avoir le montant qu'il te reste tu te d'emm....et bien sur je ne t'informe même pas de ces modifications, le contrat cb que tu as signé nous on le modifie quand on veut !!Merci a la banque qui investi prés de chez vous, qui ne planque pas NOTRE fric dans les paradis fiscaux et n'a pas perdu un euro dans la crise grecque !!!!

      Supprimer
    2. ce sont des nazis, ils oublient que leurs salaires sont payés avec l'argent qu'on leur prête...

      Supprimer
  5. Attention car certaines Trésoreries d'impôts prennent le même pli que les banques.
    C'est le grand bal de l'embrouille et du merdier pour soutirer de l'argent non dû aux gens qui font trop confiance aux institutions...

    RépondreSupprimer