jeudi 30 juin 2016

Ce soir, à Ploërmel, lancement de la campagne d'été de l'APLOMB pour le remboursement des frais



Par Gérard Faure-Kapper

Ce soir, lors d’une réunion publique à Ploërmel dans le Morbihan 

L’APLOMB, par la voix de son Vice-président, Dominique Pottier, lance une nouvelle opération pour le remboursement des frais d’intervention.


L’APLOMB est la seule organisation de défense des intérêts des usagers de la banque. Aucune autre n’est capable de la suivre et de se battre contre le système bancaire.


Nous ne laisserons aucun répit aux banques, aucune relâche, aucune trêve, aucun cesser le feu.


Après la campagne d’hiver consistant à écrire aux agences bancaires pour demander le coût des découverts, l’ennemi s’est retranché dans un mutisme pathologique.

Après la campagne de printemps qui a permis les envois des dossiers aux médiateurs des banques, provoquant une débâcle mémorable dans ce corps créé sur insistance de l’afub.

Nous lançons maintenant notre campagne d’été.


Fort de certains succès et de grands progrès, nous consoliderons notre avance.

Une grande banque nous a contacté pour négocier des montants et a proposé un remboursement très intéressant pour un client.

Un médiateur a renvoyé les études de l’APLOMB à la banque pour leur demander une réponse technique et non juridique. C’est le piège mortel pour la banque.

Un médiateur a demandé à nous rencontrer, ce que nous acceptions volontiers.

Un juge a refusé la demande de la banque de renvoyer une affaire en janvier 17 sous prétexte qu’ils ne savent pas quoi répondre. Le juge ne leur a donné que 7 jours.

Une autre banque du groupe Natixis se retrouve dans l’incapacité de fournir des factures détaillées pour les frais d’intervention, comme l’oblige le code du commerce.


La dépression existe chez les personnes physiques. Aujourd'hui l’APLOMB vient de démontrer qu’elle existe aussi chez les personnes morales.

Les banques sont passées du stade de l’incrédulité, à celui de la compassion, puis de la colère, de l’affrontement pour en finir par la résignation et l’abattement.

Non messieurs les banquiers, vous ne pourrez rien contre l’APLOMB.


Le Crédit Mutuel a fait mettre son président en examen pour incitation aux crimes et délits ? L’APLOMB répond en faisant annuler leurs Assemblées Générales pour manipulation des pouvoirs.




Les commissions d’intervention alourdissent le coût de vos découverts bancaires.



Le Taux Effectif Global annoncé par votre banque est donc erroné. 



Ainsi, vous pouvez demander le remboursement de ces commissions depuis 5 ans 





L’APLOMB
(association pour la légalité des opérations et mouvements bancaires)
lance une action collective pour demander le remboursement par la banque et, si nécessaire, l’arbitrage des tribunaux compétents.



Le coût de l’étude et de l’accompagnement, à partir de 220€
(dans le cas des dossiers n’excédant pas 4.000€ de commissions d’intervention).





Pour votre cas particulier, renseignez-vous sur
en remplissant une fiche en cliquant sur l’onglet « contactez-nous »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire