jeudi 29 septembre 2016

Le Procureur de la République de Seine Maritime habilite une société de recouvrement à appeler n'importe qui



Par Gérard Faure-Kapper

Non Monsieur le Procureur, vous n'avez jamais habilité qui que ce soit et vous n'êtes pas en cause. Mais avec tout mon respect, je rapporte simplement les propos téléphoniques d'une société de recouvrement de votre département.

Un client d'Yvetot devait une centaine d'Euros à son vétérinaire. Il va les payer bien sûr, mais le dossier a été remis à la société de recouvrement Artezia.

L'employée de cette société, une femme extrêmement agressive comme d'hab, a réclamé un montant supérieur.

Pour retrouver ce client, elle a appelé tous ses homonymes dans la ville.

Soit disant qu'elle n'avait pas le prénom.

Pourtant il lui aurait suffit de regarder dans le dossier, elle avait envoyé un recommandé la semaine dernière.

Le client s'est empressé de lui demander de quel droit. Voici sa réponse:

"Je suis habilitée par le Procureur, à appeler n'importe qui par téléphone."

Alors, je vais m'arrêter un peu sur cette phrase.

Aujourd'hui, on peut appeler n'importe qui par téléphone. Il n'y a aucune nécessité d'être habilité par un Procureur.

Alors pourquoi a-t-elle sorti cette bêtise ?

Parce que, dans la formation des agents de recouvrement, on leur conseille d'émailler leurs courriers ou leurs conversations de mots tels que: Procureur, huissiers, gendarmes, tribunaux, saisie judiciaires, etc...

Parce que, en appelant les homonymes, elle tombera forcément sur de la famille. Ainsi, moyen de pression.

En fait, ça impressionne.

Alors, le conseil que je peux donner à cette agent de recouvrement: pour téléphoner à quelqu'un, vous n'avez pas besoin d'être assermenté ni habilité par un procureur."

Par contre, vous n'avez pas le droit de harceler la personne. Et n'oubliez pas, si vous réclamez de l'argent, vous devez avoir devant-vous, toutes les preuves de la dette.

Sinon, en plus du harcèlement, c'est une tentative d’extorsion de fonds.

Alors, ne mêlez pas le Procureur à ça, je vous jure qu'il a autre chose à faire.

Le Vice Président de l'APLOMB a téléphoné à cette agent de recouvrement. Quand il a expliqué que ce genre d'appel et de harcèlement pouvait conduire au suicide, ça la bien fait rire.

Finalement, après un appel à la Direction, le client ne remboursera que ce qu'il doit. Tous les frais et intérêts ont été supprimés.






2 commentaires:

  1. "Le Vice Président de l'APLOMB a téléphoné à cette agent de recouvrement. Quand il a expliqué que ce genre d'appel et de harcèlement pouvait conduire au suicide, ça la bien fait rire."

    Cette "personne" ( pour rester poli) devrait faire gaffe. Si ce n'est la justice humaine qui s'en occupe un jour, ce sera la justice immanente.

    RépondreSupprimer
  2. felicitations pour cette nouvel victoire

    RépondreSupprimer