lundi 26 septembre 2016

Plus de 12 millions de consultations et de lectures des articles du blog. L'APLOMB est incontournable.


Par Gérard Faure-Kapper

1.475 articles écrits
plus de 2,4 millions de pages lues, 
plus de 10 millions de consultations, 

l'APLOMB s'est imposé comme leader dans le combat contre "l'ennemi sans visage".





Pourquoi ? C'est simple et logique, il n'y a pas de secret.

Praticien de la banque, je m'oppose à tous les théoriciens.

Les sujets, comme les commissions d'intervention, sont traités sous l'angle technique. Les études sur les comptes que nous menons, établissent des FAITS. Exemple, mes découvert m'ont coûté 6.428€ et le taux est de 43%.

Les banques reconnaissent ces FAITS, mais ne peuvent s'appuyer que sur des HYPOTHÈSES pour les contredire. "Oui, mais si on avait refusé, on aurait quand même pris les frais".

"Oui, Monsieur le Président de la cour d'assise, j'ai tué un homme, mais si le revolver n'avait pas été chargé, il serait encore en vie."  

Défense absurde, mais c'est celle de toutes les banques.

Dans tous les procès contre les banques, l'APLOMB ne va s'appuyer que sur des faits et sur la réalité.

Les clients le comprennent bien et sont capables de se défendre devant l'arrogance des employés de banques.

Les juge commencent à bien le saisir, c'est pour cela que nous gagnons nos procès.

Seuls les banquiers sont désespérés. Ils savent évidemment que j'ai raison. Alors ils comptent sur des avocats qui vont jouer sur le temps et les effets de manches.

Certes, ça marche encore, mais de moins en moins.

Mon lectorat est très vaste. Le public bien sûr, mais aussi les banquiers, les huissiers, les avocats, les juges.


La vérité, il n'y a que ça de vrai...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire