vendredi 12 janvier 2018

Epinglé par la DDCCRF parce que ses carottes sont tordues.



Par Gérard Faure-Kapper

Un agriculteur a été épinglé par les services de la répression des fraudes, parce que ses carottes sont tordues. Ca ne s'invente pas, voici l'article.



https://www.ladepeche.fr/article/2010/01/04/748204-epingle-pour-des-carottes-tordues.html

On peut donc imaginer que ces services de l'Etat sont extrèmement efficaces... pour les carottes.

Et puis, si les carottes sont tordues, quelle importance si elles sont rapées.


Par ailleurs, des centaines de clients des banques ont effectués des signalement auprès de la repression des fraudes.

Ils ont reçu, à ce jour, une trentaine de réponse, 4 mois après.

Les réponses sont tout simplement des copié/collé du communiqué de la direction des banques.


Je me suis renseigné à l'intérieur des banques concernées, par mon réseau d'informateurs.

Aucune, agence concernée n'a reçu la visite d'un inspecteur. (Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de visites.)


Je peux avancer une explication; il est de notoriété que les carottes des banquiers sont bien raides et prêtes à l'emploi.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire