samedi 30 juin 2018

L'association APLOMB a définitivement fermé ses portes.



Par Gérard Faure-Kapper

C'est l'importance du nombre des suicides pour raisons financières qui avait conduit à la création, en 2009, de l'association APLOMB.

Le raisonnement était simple. Beaucoup de situations desespérées avaient pour origine un comportement illégal et délictueux de la banque.

Notre méthode consistait à reconstituer et analyser tous les mouvements sur le compte et de recalculer le coût des découverts.

Dans quasiment tous les cas, nous avons trouvé des sommes très importantes prélevées en frais, avec, en conséquence, des taux très largement usuraires.

Nous avons été les seuls à théoriser le coût des découverts et à démontrer le pratiques usuraires.

Les tribunaux nous ont donnés raison car nous avions un avantage déterminant sur les banques: nous en sommes issus et en connaissons les pratiques internes.

Il y a eu quelques échecs, je pense à Rennes et à Versailles, mais dans chaque cas, notre étude avait été récusée.


Il faut aussi savoir que l'association APLOMB ne traitait pas directement les dossiers. C'est un cabinet professionnel, FACE-KAPPER Ltd qui en était chargé. 

Ainsi, depuis 6 ans, nous avons fait vivre 8 personnes, en France et à l'étranger.

En effet, il est impensable et même stupide d'attaquer des organismes qui pèsent des millards, sans avoir de meilleurs avocats qu'eux en binôme avec de meilleurs experts.

C'est un combat dur, sans merci, et dans lequel on laisse beaucoup de plumes.

C'est pour cette raison que les bénévoles qui n'avaient que leur bonne volonté, ont rapidement compris que leur travail était totalement inutile face à de tels monstres. C'est pourquoi ils ont quitté l'APLOMB pour rejoindre d'autres associations.

Personnellement, et pour ceux qui travaillent avec moi, je refuse le bénévolat, et ce, depuis le 28 avril 1848.


L'APLOMB était surtout chargé de la communication. Un projet intéressant d'aide sociale avait été imaginé par des administrateurs, mais en l'absence de toute subvention cette noble idée est tombée à l'eau.


L'équipe qui a conduit au succès à 50 reprises devant les tribunaux, oeuvre à temps complet sur Face-Kapper Ltd et continue le travail.

Tous les dossiers issus de l'aplomb, ont été traités et ont fait l'objet d'études. Aujourd'hui, ils sont devant les conciliateurs des banques où, à la demande, j'accompagne les clients.



Le combat continue, mais sous une forme beaucoup plus professionnelle.


Pour des raisons de référencement, le site s'appelle toujours www.aplombfrance.fr et l'email, aplombfrance@gmail.com.




1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je trouve que l'association a eu une démarche remarquable , utile, humanitaire et juste. Pourquoi ne vous faites vous pas connaître davantage par Elise Lucet qui est une courageuse journaliste ?
    Je vais faire appelle à vos services Face-Kapper Ltd.
    Très bon courage pour vous et vos équipes.

    RépondreSupprimer