mardi 13 novembre 2012

Manifestation du 23 novembre 2012 devant le RSI de Balma (Toulouse)


Manifestation le 23 Novembre 2012


Artisans,
Commerçants,
Travailleurs indépendants,
Dirigeants de petites entreprises.

De France et de Midi Pyrénées.


L’association Sauvons Nos Entreprises appelle à une manifestation le 23 novembre 2012 devant le RSI de Balma (Toulouse).

Actuellement le gouvernement met en place des réformes visant à augmenter nos cotisations, retraite et sécurité sociale alors que nous sommes déjà taxés à 47% .

Où est la compétitivité lorsque l'on doit ajouter cette taxation au prix de vente de nos prestations?.

Qui va nous faire travailler à des tarifs aussi élevés alors que la concurrence, les dé localisations, le e-commerce et la sous-traitance d’entreprises étrangères font rage partout en France.

Chaque mois des indépendants franchissent les portes d'un tribunal administratif afin d'y déposer leur dossier de mise en liquidation judiciaire, bien souvent seuls face au rouleau compresseur juridique.

S'en suivent trop souvent des blocages des comptes bancaires, des saisies immobilières, des vente des matériels à des prix bradés par les huissiers au comportement abusif et rabaissant.

Souvent ces indépendants doivent faire face à des jugements apparentés à des actes de délinquants.

Pour quel motif ? Celui d'être coupable d’avoir activement participé à l’économie de son pays et créé des emplois que l'état s'acharne à détruire par sa politique inadaptée à la crise que nous vivons tous..

STOP, c'est ce que nous dirons le 23 novembre.

D'autres thèmes seront abordés aussi, tel les dysfonctionnements du RSI.

Alors rejoignez-nous pour une grande manifestation des indépendants.

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS
A bientôt pour d'autres infos à venir.

Votre représentant Midi Pyrénées

3 commentaires:

  1. Merci pour le coup de main , Cordialement Pascal

    RépondreSupprimer
  2. mon mari artisan est décédé le 4 octobre 2012 depuis le RSI me harcèle pour le règlement du dernier trimestre 2012. Ils refusent de me verser le capital décès sous prétexte que mon mari n'est pas à jour de ses cotisations alors qu'il perçevait des indemnités journalières depuis juin 2012 que le RSI a continué à me verser en octobre et me réclame maintenant. 17 ans de versements à hauteur de 16000 € par an pour obtenir 7 200 € de capital décès qu'on ne veut pas vous redonner c'est de l'escroquerie pure et simple ! J'ai envoyé une dizaine d'actes de décès, ils n'ont bougé que lorsqu'ils ont su que l'entreprise était en cessation d'activité vu les problèmes avec la banque, le notaire, les assurances comment voulez-vous y arriver dans ce pays ? Même pas le temps de vous laisser à votre chagrin, huissier dépêché par l'urssaf. Le peu d'argent qui me reste passe dans les lettres recommandées pour essayer de me défendre et faire bouger les choses mais pour l'instant, je n'ai toujours rien perçu ni le capital décès prévoyance souscrit auprès du crédit lyonnais, comment régler les frais d'obsèques ? Je suis dégoûtée par ce système inhumain !

    RépondreSupprimer
  3. je suis le porte parole du collectif "sauvons nos entreprises guadeloupéennes " de la Guadeloupe nous sommes organisés et lundi 23 mars nous serons devant le centre de chez nous. Nos problèmes sont au delà du rsi et croyez moi je suis encore gentil en le disant.
    Le tissu économique chez nous représente 80% des T.P.E et 95 % de ces entreprises ont des soucis avec le R.S.I. On ne lâche pas l'affaire donc on reste au combat. Dominique

    RépondreSupprimer