mardi 13 novembre 2012

Une plainte pénale a été déposée au parquet de Nancy contre Natixis pour « harcèlement » (présumé bien sûr).




Une plainte pénale a été déposée au parquet de Nancy contre Natixis pour « harcèlement » (présumé bien sûr).

Par Gérard Faure-Kapper

Une cliente de la Banque Populaire avait écrit au Procureur de la République de Nancy pour déposer une plainte pour « harcèlement ». Celui-ci à transmis la demande à la gendarmerie afin qu’elle entende la plaignante, ce qui a été fait hier.

Les faits sont édifiants mais sont à l’image de la terreur que subissent quotidiennement des millions de citoyens, harcelés au téléphone par des organismes financiers.

Il fallait que ça cesse et c’est pourquoi cette plainte sera menée à son terme.

Voici les faits tels que relatés sur le procès-verbal d’audition lors de l’enquête préliminaire du parquet.

Une cliente souscrit un prêt personnel de 10.000 €. Naturellement la banque lui fait souscrire une assurance.

Trois mois après, il se trouve que la cliente demande à faire marcher cette assurance.

Dans un premier temps, Natixis lui demande les papiers d’usage. Elle les fournit. Puis quinze jours après, Natixis nie l’évidence et, tel Nixon, décrète contre l’évidence « Vous n’avez jamais souscrit d’assurance. »

Parallèlement, ils confient le dossier au service recouvrement.

C’est le contexte de cette affaire. Voici l’objet de la plainte tel que repris dans la déposition :

«  Ils m’ont donc placé mon dossier au service recouvrement. Une semaine après mon appel, Natixis m’appelle et me demande de régler la somme due avec les mensualités qui n’ont pas été réglées depuis la demande de mise en place de l’assurance. Je leur explique qu’il doit y avoir un problème avec la banque et de voir cela directement avec l’agence locale de la Banque Populaire située à Pont à Mousson.

A partir de ce jour, je reçois de nombreux appels de la Société Natixis bien que je leur explique à chaque fois la même chose. Je tombe toujours au téléphone avec la même personne qui m’a même avoué pouvoir appeler une dizaine de fois juste pour m’embêter et me mettre à bout.

De plus mon fils xxx né le 20 décembre 1995 est victime lui aussi de ces appels malveillants alors qu’il est à l’école. Natixis lui annonce qu’ils vont saisir son ordinateur portable, ma voiture et même notre maison.

Question : Combien d’appels votre fils a-t-il reçu ?

Réponse : Cela dépend des jours. Une journée ils ont appelé jusqu’à dix neuf fois.

Mon voisin, Monsieur xxx résident au xxx a reçu de nombreux appels de la Société lui demandant de me prévenir car il y avait une urgence vitale.

Natixis se permet également d’appeler à l’usine de mon mari qui risque, si ces derniers ne s’arrêtent pas, une mise à pied voir un licenciement.

Depuis tout cela je suis sous antidépresseurs et sous anxiolytiques. »


Bien entendu cette personne a toutes les preuves et tous les témoignages écrits.

L’APLOMB suit ce dossier et souhaite qu’il aboutisse à une condamnation pour servir d’exemple à tous ces petits Lacombe Lucien qui, sûrs de leur immunité et ivres du pouvoir qu’on leur donne, s’amusent à détruire des gens et des familles.

Que risque Natixis selon la loi ? Entre autre, 5 ans d'interdiction de pratiquer toute activité bancaire.

4 commentaires:

  1. J'ai porté plainte contre le service recouvrement de cetelem, il y a un peu plus de 4 ans maintenant pour exactement les mêmes faits. Plainte au procureur qui l'a accepté et donc convocation aupres des services de police pour qu'ils la prennent.Preuves, témoignages ecrits du voisin, du gardien, du patron avec photocopie de leur identité, tous les éléments y étaient pour prouver la chose Je n'ai JAMAIS eu de nouvelles. Ni de suite, ni de classement.
    Que faut il en déduire? Je ne sais pas, mais ça laisse un goût amer...

    RépondreSupprimer
  2. Quand l'Etat de droit fuit ses responsabilité les prédateurs viennent occuper le terrain, la nature à horreur du vide.

    RépondreSupprimer
  3. Je viens donner quelques suites, ma plainte a bien été prise en gendarmerie. Ne vous laissez pas faire. Je remercie d'avantage Monsieur Faure d'être avec nous pour nous aidés face à nos soucis.
    Nous allons nous battre pour essayer de faire cesser ce genre de harcèlement pour moi et autres personnes de France et clients de cette société.
    A très bientôt.
    Madame ROYER.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,j ai exactement les memes problèmes avec natixis,il m'harcèle sans cesse,ils appels mes voisins,et ma maman qui a 74 ans et qui est très malade,et l'ont rendu encore plus a cause de leurs appel.
    Je suis maintenant au RSA,et avant de l'etre ,je leurs ai demandé plusieurs fois un arrangement pour pouvoir payer mon crédit,ils ne veulent rien entendre.Je suis a jour aujourd'hui grace a une personne qui m'a aidé,je ne dit pas qui,car le commercial de chez natixis voulait savoir absolument qui me prètais l'argent,pour que bien sure au qu'a ou j'ai du retard,puisse harcelé cette personne,c'est une honte,je ne sais plus quoi faire,j'ai besoin d'aide,merci.

    RépondreSupprimer