mercredi 7 décembre 2016

La cour de Cassation vient d'être rattachée au gouvernement. La Liberté, c'est fini.


Par Gérard Faure-Kapper

Une "démocratie moderne", comme se targuait d'être la France, se définissait comment ?

Séparation stricte des pouvoirs: L'exécutif (le gouvernement), le législatif ( les Assemblées), le judiciaire (l'institution judiciaire).

A ceci pouvait être rajoutée la liberté de la presse.



La première grande atteinte fut le quinquennat. Ainsi, les députés étaient élus en même temps que le Président. Dans l'euphorie de l'élection, cela garantissait une majorité de la même couleur tout au long du mandat présidentiel.
Plus de séparation entre l'exécutif et le législatif.

La seconde grande atteinte fut l'acquisition de tous les médias qui comptent par de grands groupes contrôlés par les banques (quand ce n'est pas la banque elle-même comme au Crédit Mutuel).
Plus de liberté de la presse.

Avec le décret du 5 décembre 2016 mettant la cour de cassation, plus haute juridiction, sous le contrôle direct du gouvernement.
Plus de séparation entre l'exécutif et le judiciaire.



Comme a pu le dire Thomas Mann après l'élection du Führer, "nous sommes entré dans la nuit".

Oui, va-t-on me dire, dans les faits la liberté était déjà consommée. Certes, disons que la dictature est maintenant officialisée.

5 décembre 2016, retenez bien cette date, c'est la fin officielle de la démocratie et l'entrée en dictature.

Ainsi, c'est une nouvelle phase dans la lutte contre les prérogatives du système bancaire. L'APLOMB plus que jamais poursuivra le combat. 

Voici le site du Point d'où je tiens cette information.

http://www.lepoint.fr/justice/la-cour-de-cassation-placee-sous-le-controle-direct-du-gouvernement-07-12-2016-2088662_2386.php


et le décret officialisant l'entrée en vigueur d'un régime dictatorial.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E3CE351492C94DC2443567618680C3C2.tpdila20v_2?cidTexte=JORFTEXT000033538164&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000033537421








3 commentaires:

  1. Mais c’est anticonstitutionnel… non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La constitution est nue illusion, des mots écris pour endormir le peuple, la révolution n'a jamais eu lieu, nous sommes passé d'une monarchie centralisée, à une monarchie décentralisée, ce n'était qu'un putsch maçonnique.

      C'est ça la république, rien avoir avec une démocratie, faut hélas regardez du coté des monarchistes pour connaitre l'histoire de France :

      https://youtu.be/SKQWy5m1Txc

      Supprimer
  2. Rattacher la cour de cassation au gouvernement par décret et sans concertation,c'est une façon de faire digne d'un dictateur.
    " ça doit lui manquer l'état Franquiste à Manuel VALLS"
    Plus sérieusement c'est très grave il faut absolument que les syndicats de la magistrature saisissent le conseil d'état.

    RépondreSupprimer