vendredi 8 juillet 2016

TEG inexact. Nous avons demandé 41.026,83€. Le tribunal les a accordés, plus 2.500€ au titre de l’article 700.



Par Gérard Faure-Kapper


Nouvelle victoire de Maître Katia Debay et de l'APLOMB

Il s'agit d'un problème classique de TEG erroné sur un prêt immobilier.


Nous avons demandé un remboursement de 41.026,83 €

Le tribunal a accordé à notre cliente cette somme de 41.026,83€


Et a condamné également la banque à verser 2.500€ au titre du remboursement des frais de justice.

Notre adversaire était la Banque Populaire Val de France, nos vieux amis.


Pourtant j'avais contacté cette banque, avec Maître Debay, nous avons même rencontré le responsable juridique.

La banque est restée intransigeante, bien que notre interlocuteur reconnaissait parfaitement les torts de la banque... en off.

A titre personnel, je remercie vivement Maître Debay. Sa rigueur dans la préparation des dossiers et sa pugnacité devant la cour, en font l'avocate la plus efficace dans le domaine bancaire, notamment pour la contestation des TEG.



C'est le résultat de 5 années de collaboration étroite. Ainsi, elle est devenue experte dans ces techniques bancaires spécifiques.

Ceci ajouté à une longue expérience des tribunaux, c'est l'addition gagnante du lien entre le technique et le juridique.

Addition perdante pour les banques.



7 commentaires:

  1. c'était quoi les erreurs dans le calcul du TEG ?

    RépondreSupprimer
  2. Comment faite ton pour le calculer et le vérifier?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Y a t il appel?
    Comment s'est défendu la banque?
    Bravo et merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Gérard
    Pouvez vous répondre s'il vous plait?
    Le dossier avait il plus de 5 ans?
    Merci longue vie à l'aplomb

    RépondreSupprimer