jeudi 7 juin 2012

Le LCL et la Société Générale décident d’ignorer la grève de la faim de Régine.




Par Gérard Faure-Kapper

Malgré une semaine de grève de la faim, aggravée par le fait qu’elle travaille toujours dans son magasin.

Malgré les soutiens politiques locaux

Malgré la médiatisation, qui a fait connaître le problème dans toute la France.

Malgré les centaines de messages de soutien de France mais aussi de l’étranger.

Malgré deux dossiers accablants pour le LCL et la Société Générale,


Ces deux banques ont décidé de passer Régine à perte et profit et refuse absolument d’intervenir.

Nous avons bien l’exemple de ce comportement odieux, anti-républicain et dictatorial du système bancaire.

On peut juste regretter que François Hollande n’ait pas été élu aux présidentielles.

S’il l’avait été, il aurait mis en œuvre les propos de son discours du Bourget sur l’ennemi de la Nation : le système bancaire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire