mardi 26 juin 2012

SMIC, les banquiers espéraient une augmentation beaucoup plus importante.




Par Gérard Faure-Kapper

20 euros par mois d’augmentation. C’est ridicule pour les banques. A peine le prix d’un refus ou de 2 lettres de relance.

Les smicards sont appréciés des banquiers. Toujours sur la brèche, ils sont rackettés sans vergogne et humiliés par le personnel des agences.

L’inconvénient, c’est que leurs ressources sont limitées. Les banques ont beau faire de louables efforts pour les endetter toujours plus, notamment avec des revolving pour financer les frais illégaux, il y a quand même une limite.

Alors, une augmentation du smic est toujours la bienvenue pour prélever encore plus.

Mais finalement, il faut bien admettre que c’est la crise pour tout le monde, et les banquiers sont solidaires. 20 euros, multipliés par le nombre de smicards, c’est toujours ça de récupéré pour les actionnaires. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire