vendredi 26 juillet 2013

Un huissier terrorise... 2 fillettes de 8 et 10 ans !


Par Gérard Faure-Kapper

Nous sommes revenus aux heures sombres de la République quand ses représentants en Vendée faisaient piétiner les petits enfants par les sabots de leurs chevaux.

Un huissier est un officier ministériel assermenté représentant la République.

Copié/collé du site de l'est républicain
http://www.estrepublicain.fr/meurthe-et-moselle/2013/05/02/l-huissier-defonce-la-mauvaise-porte-des-fillettes-terrorisees

Lay-Saint-Christophe. Les deux fillettes (10 ans et 8 ans) d’une famille du village ont connu, mardi, la frayeur de leur vie. Leurs parents au travail, les deux enfants étaient seules, pour la première fois, dans la maison familiale de la rue d’Eulmont, un immeuble de trois niveaux.
Le rez-de-chaussée et le premier étage sont occupés par la famille et un escalier intérieur permet la communication entre les deux niveaux. La porte d’accès au premier étage, par les communs, est condamnée. Le logement du 2e est loué par une dame qui héberge un tiers.
Vers 11 h, on sonne. Les enfants ne reconnaissant pas les cinq visiteurs, n’ouvrent pas la porte de l’immeuble, conformément aux consignes de sécurité de leurs parents. Les visiteurs forcent alors la porte d’entrée, montent au premier étage, tambourinent à la porte condamnée, défoncent le verrou et la serrure. Le meuble et l’aquarium de 120 l qui se trouvent derrière cette porte, sont déplacés d’une vingtaine de centimètres par la violente tentative d’intrusion ! Mais la porte ne cède pas.
À l’intérieur, les deux fillettes terrorisées quittent l’appartement par le jardin et se réfugient dans la propriété du voisin… absent. Elles sont en pyjama, en pleurs sous la pluie et appellent leur papa avec le téléphone qu’elles avaient pris soin d’emporter dans leur fuite.
Le père quitte son travail et arrive dans la demi-heure au domicile. Et fait connaissance avec les visiteurs qui sont encore sur place : un huissier de justice, deux serruriers et deux témoins. Le quinté est là pour faire un inventaire pour le compte d’un propriétaire à qui le compagnon de la locataire du 2e doit de l’argent. Sauf que l’huissier vient de défoncer la mauvaise porte : celle du père de famille. S’étant rendu compte de son erreur, il a fait refermer ladite porte par des vis au travers du dormant. Juste de quoi à peine masquer les dégâts : portes et murs abîmés, verrous et serrures à remplacer (les communs avaient été rénovés l’an passé !), et un gros traumatisme pour les enfants.
On imagine tous les scénarios qui ont pu défiler dans la tête de ces fillettes à la vue de ces cinq hommes qui tentaient de s’introduire chez elles par la force, en l’absence de leurs parents… « L’huissier m’a dit qu’il m’enverrait les serruriers pour réparer les dégâts sur les serrures. Pour ce qui du mur ou de la peinture, il m’a invité à le faire à ma charge », s’étrangle le père des fillettes. « Dans un premier temps, je vais plutôt demander un devis à une société de peinture et envoyer la note, en recommandé accusé de réception à l’huissier. Si cela ne suffit pas, on passera à la vitesse supérieure… »


7 commentaires:

  1. Qu'il porte plainte directement au procureur et â l'ordre des huissiers. Inadmissible!!

    RépondreSupprimer
  2. et comment l'huissier va-t'il réparer le traumatisme fait aux gamines ?

    RépondreSupprimer
  3. Un jour, il arrivera qu'ils tombent sur un castard qui les démontera tous en même temps, on rira bien avec 5 gus qui mangera à la paille pendant 3 semaines! Et je parle même pas du fusil de chasse chez certains autres...
    Encore une fois, qu'ils fassent leur travail, soit mais dans les bonnes moeurs et dans le respect d'autrui, chose dont ils ont totalement failli lors de leur éducation juvénile...
    Des coups de bâton qui se perdent des fois...

    RépondreSupprimer
  4. violation de domicile cela va chercher loin
    par un représentant de l'état c'est 2ans de taule, et 50.000€ d'amende! sans compter les dommages et intérets et surtout le préjudice moral.
    J'espère que ce père de famille fera le nécessaire pour faire respecter l'inviolabilité de son domicile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum... J'ai jamais eu connaissance d'un huissier ayant été en taule pour ce genre de fait. Quant à la magistrature, la France n'a plus rien à envier à l'ex-URSS en matière d'atteinte aux droits de l'homme.

      Supprimer
  5. Apres l’erreur de plume (tres courante et tellement simple pour les escrocs qui ne represente pas l’etat mais qu’eux mêmes) l’erreur de porte, ... resultats similaires, aucune sanction, jamais.

    RépondreSupprimer