mercredi 14 mars 2012

La Banque Populaire et Qatar Islamic Bank (QIB) on conclu un accord en vue de créer une structure conjointe.


Copié/collé du site http://ribh.wordpress.com/2010/03/27/banque-populaire-qatar-islamic-bank/

La Banque Populaire et Qatar Islamic Bank (QIB) on conclu un accord en vue de créer une structure conjointe.

La Banque Populaire, filiale du deuxième groupe bancaire français – Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) – et Qatar Islamic Bank (QIB) on conclu un accord en vue de créer une structure conjointe qui développera et commercialisera des produits bancaires Charia compatibles en France.

Selon le PDG de QIB – Salah Mohamed Al Jaidah – le partenariat vise dans un premier temps à développer une activité de banque d’investissement. Il pourra à terme s’étendre à l’activité de banque de détail pour englober le financement immobilier, le crédit auto et le crédit à la consommation. M. Salah Mohamed Al Jaidah participait au 5ème Forum Finance et Investissement à Qatar (5th Finance and Investment in Qatar Forum) organisé à l’InterContinental Hotel Paris Le Grand les 25 et 26 mars 2010.

Dans une déclaration commune, BPCE et QIB ont affirmé leur volonté de travailler conjointement au développement de la Finance Islamique en France, ce segment de la finance mondiale ayant connu une croissance forte et durable durant la dernière décennie. Les deux parties ont exprimé leur confiance à profiter mutuellement de leurs expérience et expertise respectives.

Le groupe BPCE est né de la fusion en 2009 de la Banque Fédérale des Banques Populaires (BFBP) et de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE). Le groupe dispose d’environ 37 millions de clients, d’un réseau étendu de 8200 agences à travers la France et d’une filiale de banque d’investissement – Natixis.

BPCE est un acteur clé du secteur bancaire français et compte 22% du total des dépôts auprès des banques françaises, et sert une gamme diversifiée de clientèle comprenant des particuliers, des PME, ainsi que de grandes entreprises.

La France est un marché potentiel clé pour Qatar Islamic Bank en vue de développer les produits de la Finance Islamique en Europe a affirmé Al Jaidah qui a ajouté que «la France pourrait devenir le hub européen de la Finance Islamique ».

L’accord conclu avec la Banque Populaire permettra à QIB d’accéder au marché de la banque de détail, ainsi qu’au marché des PME.

Karama Ethique, l’OPCVM islamique de la BRED

Affiliée au Groupe Banque populaire, la Banque régionale d’escompte et de dépôt – BRED a lancé en septembre 2009 un fonds de placement Charia compatible : l’OPCVM “Karama Ethique”.

La BRED est la plus importante banque régionale du groupe Banque populaire. Le réseau comprend 248 agences en France métropolitaine et 72 en outre-mer, 16 centres d’affaires dédiés aux PME, 11 centres d’expertise patrimoniale, pour un effectif total 3 700 salariés.

Etablie en Ile-de-France, en Normandie et outre-mer, la BRED est une Banque coopérative au capital de 341 millions d’euros. Historiquement, la BRED est une banque mutualiste régionale tournée vers une clientèle de particuliers, professions libérales, et de petites entreprises.

Grâce à son activité banque de détail prépondérante, la BRED figure parmi les rares banques à ne pas avoir été impactée fortement et directement par la crise des subprimes.

7 commentaires:

  1. le credit c'est pecher chez les musulmans peut importe de quel maniere il est fait quelle hypocrites ces quatari, et depuis quand ils respectent les lois divines ces hypocrites!!!!!Qui se ressemble s"assemble ils sont tout deux des rois pour procéder à des manipulations sémantiques, substituant un mot à un autre (« loyer » au lieu d’ « intérêt », par exemple)

    L’interdiction du credit a interet se justifie en islam par le tort porté au débiteur.

    Si le devis de la banque islamique qui n’applique pas d’intérêt est supérieur à celui de la banque conventionnelle qui en applique un, quel est l’avantage pour le consommateur qu’une banque n’applique pas le taux d’intérêt assimilé au credit a taux, si elle lui fait payer des commissions et des frais d’un montant supérieur à celui qu’impliquent le taux d’intérêt et les frais des banques conventionnelles ? »

    Le prêt sans intérêt de la banque islamique lui revient plus cher (ou dans le meilleur des cas aussi cher) que le prêt avec intérêt de la banque conventionnelle. Ce n’est pas l’objectif recherché par l’islam, quand il dénonce la pratique du credit.

    Le credit islamique et alors aussi pecher puisqueil cause du tort au débiteur. sauf en cas d'extreme extreme urgence puisque en islam la nécessité abolit les interdit. Et je dit bien la vrais necessité par ex rien avoir a manger mourire de faim pas s'acheter une belle maison ou voiture.

    RépondreSupprimer
  2. Nawal c'est une Fatwa que vous donnez ? Vous êtes savante ?

    RépondreSupprimer
  3. Salâm à celles et ceux qui suivent le droit chemin !A défaut d'avoir un frère Qatari ou Saoudien, je désespère encore de trouver une banque Qatari ou Saoudienne pour me prêter la somme de 75.000 euros, et ce afin de racheter la maison où je vis. Emprunter aux banques Française me couterait en intérêts, environ 30.000 euros! Avec mon petit salaire de fonctionnaire, 1300 euros mensuel et mon refus de payer des intérêts, il me reste les invocations...

    RépondreSupprimer
  4. slm. prêt sans intérêt réelle utopie ... les capitaux varient en terme de valeur sur le délai d'un emprunt ... pensais qu'il était illicite de contracter un emprunt afin de spéculer sur l’intérêt de celui-ci. Il faut négocier la valeur du bien a acheter et surtout bien négocier les conditions de l'emprunt, délai cour = taux d’intérêt bas. V retourner me concentrer sur la manière de protéger et rendre ma famille heureuse incha3allah. Connais des frères qui on acheter cash ... le bien sera approprié au cash dont il disposait ... modeste et avec de bonne augures ... néanmoins j'ai toujours un pincement de voir qu'il se réalise avec un sanctuaire contraignant (pas de jardin avec des enfants ...) et finira par se projeter ailleurs.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Collaborons ensemble pour une meilleure compréhension de la finance islamique : http://www.banques-islamiques.com

    RépondreSupprimer