jeudi 29 mars 2012

Rémunérations : une belle année pour les dirigeants de la Caisse d’épargne d’IDF


Copié/collé sur www.leparisien.fr

===========================================================================

Malgré les difficultés que traverse le secteur, les banques continuent de bien traiter leurs dirigeants. Ainsi, selon nos informations, les rémunérations que percevront en 2012 les membres du directoire de la Caisse d’épargne d’Ile de France, une des plus importantes du réseau Ecureuil, atteignent des niveaux appréciables.

Les hausses sont certes moins importantes que les années précédentes.

Il n’empêche : le salaire total (fixe + variable) de Bernard Comolet, le président du directoire, passera de 691 000 euros en 2011 à 702 000 euros cette année dont une part variable de près de 268 000 euros contre 256 000 euros l’an dernier. Les salaires des trois autres membres du directoire (Jean-Pierre Deck, Gilles Lebrun et Pascale Parquet) augmenteront de 225 000 à 311 600 euros. Si la rémunération totale de ces trois dirigeants ne progresse que de 1 à 2% en un an, les parts variables, elles, sont en hausse de 4,6 à plus de 8%.

«Le partage des richesses au sein du groupe n’est pas équitable», estime-t-on au syndicat Sud qui souligne que les salariés ne bénéficient cette année que d’une augmentation de 1 euro par jour.

Entre 2007 et 2012, période de crise structurelle pour les banques et pour le groupe BPCE dont les caisses d’épargne font partie, le salaire fixe de Bernard Comolet a fait un bond de 50% (de 290 000 à 435 000 euros) et celui des membres du directoire de 25% (de 180 000 à 225 000 euros)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire