vendredi 25 mai 2012

La co-fondatrice de l’APLOMB entame une grève de la faim illimitée.



Par Gérard Faure-Kapper 


Régine Fabre, co-fondatrice de l'APLOMB et résistante de la première heure au système bancaire, a décidé d’entamer une grève de la faim.


Certes, elle est consciente d'exposer sa santé à de graves troubles, mais sa situation face à l'arbitraire n'est plus tenable.

J'ai pris contact avec de nombreux journalistes afin de lui apporter les soutiens nécessaires.

Voici le communiqué de presse qu’elle m’a chargé de transmettre à tous les médias qui suivent notre mouvement.
  

COMMUNIQUE DE PRESSE :

"Je vous informe que je vais me mettre en grève de la faim dans les prochains jours, après avoir fait réaliser une prise de sang, pour dénoncer les injustices dont je suis victime.

En effet, depuis que je me suis investie en politique, je fais l’objet de plusieurs attaques sur mon activité commerciale, mon patrimoine personnel, mes comptes bancaires avec une volonté manifeste de salir ma réputation et de porter atteinte à toute ma famille.

En principe, en France, et quelque soit l’opinion que l’on profère, chacun est libre d’exprimer ses affinités politiques, syndicales, philosophiques et religieuses. Je dénonce également la lenteur  inadmissible de la justice complice passive de cette volonté de nuire. Rien n’est fait pour la protection des faibles en réalité, la machine à broyer et à faire taire les différences se met inexorablement en marche sous la houlette de quelques notables appartenant à des congrégations ou des partis plus que douteux. Elle contient en son sein des individus qui utilisent des réseaux à des fins personnels et injustes.

Je commence dans les prochains jours une grève de la faim pour une durée indéterminée, pour dénoncer les attaques dont je fais l’objet et la pression insupportable qui pèse sur mes épaules depuis trop d’années."


illustration tirée de http://www.journaleuropa.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire